Le CHU St-Pierre s’engage à respecter les patients transgenres et intersexués

Le CHU Saint-Pierre s’est engagé à une prise en charge respectueuse et appropriée des patients transgenres et intersexués en signant la charte du Réseau psychomédicosocial trans* et inter* belge, une initiative de l’ASBL Genres Pluriels, annonce jeudi l’hôpital bruxellois.

En tant que signataire, l’hôpital s’engage à “adopter une démarche proactive bienveillante et respectueuse des personnes transgenres et intersexuées” et à “une dépsychiatrisation et dépathologisation de la question transidentitaire ou intersexuée“. Cette signature est “une occasion de marquer le coup et de sensibiliser sur la question“, selon une porte-parole de l’hôpital. “Bien entendu, nous le faisions déjà avant, mais le personnel n’était pas forcément conscient qu’il pouvait heurter ces patients.

Des formations ont été mises en place, principalement pour les services d’accueil. Leur objectif est de transmettre le ressenti de ces personnes et de prendre les précautions nécessaires pour ne pas les blesser. Des maisons médicales, des plannings familiaux et des professionnels individuels participent également à ce réseau mais le CHU Saint-Pierre est la première grosse structure à en faire partie. Elle a d’ailleurs élaboré cette charte en commun avec l’ASBL Genre Pluriels pendant environ trois ans. D’autres hôpitaux commencent également à se montrer intéressés par un partenariat. À travers ce réseau, l’association plaide pour une non psychiatrisation de patients transgenres et intersexuées et pour un respect du droit humain et des patients. “Les équipes de genre se basent sur le postulat que c’est une maladie mentale et demandent encore des tests psychologiques“, explique un de ses membres. Ce partenariat entre les différents professionnels sera officialisé lors d’un symposium organisé avec l’ASBL Genres Pluriels lundi au CHU Saint-Pierre.
Belga

Partager l'article

22 mars 2018 - 12h47