“320 rue Haute”, le centre de prise en charge des victimes de violences sexuelles ouvre à Bruxelles

Le CHU Saint-Pierre, à Bruxelles, accueille depuis le 1er novembre 2017  le Centre bruxellois de prise en charge des violences sexuelles, ouvert aux personnes victimes de ces violences. L’inauguration officielle a eu lieu ce jeudi, en présence de Philippe Close (PS), bourgmestre de Bruxelles et Zuhal Demir (N-VA), secrétaire d’Etat à l’Egalité des chance. 

L’ouverture de ce centre s’inscrit dans un plan d’action national, soutenu par l’Institut pour l’Égalité des Femmes et des Hommes, pour répondre au besoin d’amélioration de la prise en charge globale des victimes de violence sexuelle.

Ce centre bruxellois, avec celui de Liège et de Gand, permettra ainsi la collaboration de divers acteurs médicaux, psychosociaux, policiers et judiciaires, sept jours sur sept, 24 heures sur 24.

Le projet bruxellois se veut particulièrement vaste : le centre de prise en charge des violences sexuelles, situé au 320 rue Haute à Bruxelles, s’ajoutera au City Planning (planning familial) et au CeMAVie (Centre Médical d’Aide aux Victimes de l’Excision) dans un même espace.

  • Reportage de Camille Tang Quynh et Thierry Dubocquet.

Partager l'article

09 novembre 2017 - 17h00