Découvrez   

Les agents de Bruxelles-Propreté dénoncent un relâchement dans le respect des règles d’hygiène

Mouvement de grogne ce jeudi matin au sein du dépôt de Bruxelles-Propreté à Auderghem. Les agents chargés du nettoiement contestent la fin de l’allègement des horaires qui avait été décidé au début de la crise sanitaire.

Avec la crise du coronavirus, les horaire de travail avaient été raccourcis pour désengorger les dépôts. La direction met désormais fin à cette disposition. Une décision qui n’a pas de sens pour les travailleurs puisque le virus est toujours bien présent. Ils dénoncent un relâchement dans le respect des règles d’hygiène pour lutter contre la propagation du coronavirus.

■ Reportage de Thomas Dufrane, Paolo Coen et Martin Celis

Partager l'article

17 septembre 2020 - 17h09
Modifié le 17 septembre 2020 - 17h09