Un nouveau collège jésuite à Anderlecht près de la gare du Midi

Un nouveau collège francophone d’enseignement secondaire général ouvrira ses portes à Bruxelles en septembre 2019. Situé sur le site de l’ancien athénée Maïmonide à Anderlecht, près de la gare du Midi, il pourra accueillir à terme plus de 800 élèves.

Ce projet est porté par des personnes de la vie associative bruxelloise, par des anciens élèves des jésuites et par la Compagnie de Jésus, en dialogue avec l’archevêché de Malines-Bruxelles.L’école, affiliée au Secrétariat Général de l’Enseignement Catholique (SeGEC), fera partie du réseau des collèges jésuites de Belgique francophone.

Implanté près de la gare du Midi, à Anderlecht, l’établissement veut mettre l’accent sur l’interculturalité et la mixité sociale, alors que l’enseignement belge est l’un des plus inégalitaires au sein de l’UE. “Il a fallu quatre ans pour trouver la bonne implantation et mener à bien la réflexion pédagogique”, précise Caroline Jeunechamps, de la Province jésuite d’Europe occidentale francophone. “C’est un collège jésuite donc la religion enseignée sera le catholicisme mais l’école sera très ouverte aux autres confessions et philosophies”, insiste-t-elle.

En septembre 2019, deux années seront ouvertes. Les inscriptions en première année secondaire 2019-2020 auront lieu du 11 février au 1er mars 2019. Un projet d’immersion en néerlandais sera en outre proposé aux quelque 300 élèves de 1e et 3e secondaire, avec 10 heures de cours dans la langue de Vondel en première année et 8 heures en troisième. Les classes de 2e et 4e années s’ouvriront en septembre 2020.

Le collège portera le nom de Matteo Ricci, jésuite italien du XVIe siècle, considéré comme un apôtre de l’inculturation.

A.V. et Belga

Reportage de David Courier et Thierry Duboquet

Partager l'article

24 janvier 2019 - 17h43