Découvrez   

Citydev a livré près de 260 logements pendant la crise

Près de 260 ménages ont pu acquérir un logement produit par citydev et ses partenaires dans la capitale au cours des derniers mois, à un rythme qui n’a pas été ralenti par la crise, a annoncé mardi l’opérateur immobilier régional public.

Plus précisément, ce sont 259 nouveaux logements conventionnés qui ont été livrés en 2020, après l’achèvement de quatre chantiers.

Les projets

Il s’agit des 43 logements du projet Nautica, situé entre le quai de l’Industrie et la rue du Bateau le long du canal à Molenbeek-Saint-Jean, qui ont accueilli leurs nouvelles familles dès cet été. Ce bâtiment résidentiel compte également une surface commerciale de 300 m².

Les 53 logements à haute valeur énergétique du projet Vandergoten, à deux pas de la place Bockstael à Laeken, sont également occupés depuis octobre. Ce projet a été récompensé par un prix be.circular 2017 décerné par Bruxelles Environnement.

Le lot E, dernière partie du projet M-Square à Molenbeek-Saint-Jean, a également été livré. Les 45 logements conventionnés sont à présent habités.

Enfin, CityGate I – Kuborn, la première partie du vaste programme CityGate qui transformera la zone du canal Biestebroeck à Anderlecht sur 130.000 m² dans les années à venir, est également terminé. Cette première phase compte 118 logements et un commerce de 444 m².

Les deux missions principales de citydev

Depuis sa création en 1974, citydev.brussels a pour mission de garder ou d’amener des entreprises en Région bruxelloise en vue de favoriser le développement économique de la Région et la création d’emplois bruxellois. Concrètement, citydev.brussels propose des lieux d’hébergement de qualité, et de tous ordres de grandeur, à des conditions intéressantes.

Depuis 1988, citydev.brussels a également pour mission d’encourager les particuliers à venir habiter dans la capitale. Pour ce faire, il construit, en partenariat avec le secteur privé, des logements conventionnés pour des citoyens à revenus moyens. Les logements sont subsidiés à concurrence de 30% par la Région bruxelloise, ce qui permet de les vendre à prix réduit.

Belga

Partager l'article

08 décembre 2020 - 14h13
Modifié le 08 décembre 2020 - 14h50