Tennis de table : le Logis Auderghem réunit pour la première fois en 26 ans les frères Saive

Pour la première fois depuis 26 ans, Jean-Michel Saive, 47 ans, et Philippe Saive, 45 ans, vont se retrouver réunis en club. Le Logis Auderghem a présenté lundi dans ses installations son projet pour la saison 2017/2018, avec l’ambition de décrocher un 10e trophée en cinq ans et un 6e titre de champion de Belgique consécutif. Christophe Devaux, le directeur sportif, s’est dit « honoré et fier d’avoir pu réunir deux monuments qui ont donné au tennis de table belge ses lettres de noblesse. L’arrivée de Jean-Mi avait déjà boosté notre club, avec Philippe, nous faisons coup double ».

Le Logis Auderghem a remporté un 5e titre d’affilée cette saison, récoltant 9 trophées sur 10 lors des cinq dernières saisons. Jean-Michel Saive et Philippe Saive seront accompagnés du Français Thomas Le Breton (en double affiliation avec Issy-les-Moulineaux, ancien international), 35 ans, et Ludovic Bierny, 24 ans, au sein d’une équipe ambitieuse qui disputera encore la Coupe d’Europe. Cette saison avait vu le Logis réussir son meilleur parcours avec un quart de finale en Coupe ETTU face aux Russes d’Ekaterinburg.

Jean-Michel Saive et Philippe Saive savourent l’idée de se retrouver ensemble. La non-élection de Jean-Michel Saive à la présidence de l’ITTF, la fédération internationale, autorise l’ancien numéro 1 mondial à poursuivre sa carrière de joueur. « Et je m’en réjouis », a expliqué Jean-Michel Saive. « Et en particulier parce que Philippe vient nous rejoindre. La dernière fois que nous avons joué ensemble en club, c’était en 1991 à La Villette. Je me réjouis vraiment d’être toujours joueur, avec des ambitions, j’espère que nous allons pouvoir jouer les trouble-fêtes et encore jouer le titre, pourquoi pas. »

Si les deux frères ne se sont plus retrouvés ensemble en club depuis 26 ans, leur dernière association en équipe nationale remonte à 2008 avec le Mondial à Guangzhou en Chine. « Depuis mes deux saisons à La Villette (1989 à 1991), j’ai joué en Suède, en Allemagne, en France, au Luxembourg, mais les dimensions extra-sportives de ma carrière ont fait que j’ai pris d’autres directions (notamment dans le management et l’organisation d’événements, ndlr) », a confié Philippe Saive, ancien numéro 26 mondial. « Mais l’ADN du sport est toujours là et l’envie de jouer et de se bagarrer aussi. J’ai été très flatté de recevoir autant de propositions ces dernières semaines, mais il vrai que me retrouver avec mon frère dans un club qui a fait ses preuves depuis quelques années, tant au niveau sportif que de la structure et des infrastructures, a été déterminant. »

La formation du Logis Auderghem sera coachée cette année par Antonhy Maeck, ancien joueur lui aussi qui a côtoyé les frères Saive comme joueur en équipe nationale. « J’étais le petit jeune à l’époque », se souvient-il. « Nous allons devoir composer pour le titre avec des clubs comme Virton, le Sokha ou Diest qui vient de signer l’ancien joueur russe de La Villette Alexei Smirnov. » (Belga, photo Belga/Michel Krakowski)

Reportage – Anaïs Letiexhe et Martin Caulier