facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Une vingtaine de migrants du parc Maximilien emmenés par la police : « Ça arrive une fois par semaine »

Parc Maximilien - Migrants - BX1

Une vingtaine de migrants dormant dans le parc Maximilien, proche de la gare de Bruxelles-Nord, ont été emmenés vendredi matin par la police. Celle-ci attend les instructions de l’Office des étrangers, a indiqué la porte-parole de la zone de police de Bruxelles-Ixelles, Ilse Van de Keere.

Françoise Romnée, bénévole au sein du groupe « Solidarité avec les réfugiés de la gare du Nord », a précisé que la police avait embarqué tous les migrants visibles au petit matin en usant de la matraque : « Cela donne l’impression qu’ils subissent des représailles pour avoir dénoncé hier (jeudi, ndlr) dans la presse les rackets de policiers. » Des migrants se plaignaient en effet d’avoir été victimes de racket de la part de policiers, certains affirmant d’avoir été privé de leur argent et de leur GSM. Une enquête a été lancée par la police de Bruxelles-Ixelles.

  • Notre enquête en vidéo sur le racket supposé des policiers :

Ilse Van de Keere défend l’action policière de vendredi par des plaintes de riverains et souligne que le camping n’est pas toléré à Bruxelles. Elle explique que plusieurs actions similaires ont été menées ces deux derniers mois au parc Maximilien. Certains migrants ont été envoyés en centre fermé quand d’autres ont reçu un ordre de quitter le territoire. La porte-parole avance que la plupart des occupants souhaitent se rendre au Royaume-Uni et attendent ainsi d’introduire leurs premières demandes dans ce pays. Ils refusent en conséquence d’entamer toute démarche en Belgique.

« Une fois par semaine au moins »

Le porte-parole du parquet de Bruxelles Denis Goeman ajoute que cette action de contrôle était planifiée depuis plusieurs jours, notamment par la police judiciaire fédérale, la zone de police locale et l’Office des étrangers. Elle fait suite aux plaintes du voisinage, aux problèmes signalés de dégradations et de bagarres entre personnes de différentes ethnies et également à une suspicion de trafic d’êtres humains. L’enquête est en cours pour évaluer les suites judiciaires éventuelles, particulièrement concernant la traite d’êtres humains présumée.

Un réfugié que nous avons pu contacter au Parc Maximilien confie pour sa part que ce type d’évacuation a lieu « une fois par semaine au moins » et que les policiers « demandent aux migrants de prendre leurs sacs et leurs affaires et de quitter le parc ». « Certains sont embarqués par la police », confirme-t-il.

Gr.I. et C.TQ avec Belga, photo BX1

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

18 août 2017 L'OCAM maintient le niveau d'alerte à 3 en Belgique

L’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (OCAM) maintient le niveau d’alerte terroriste à 3 (sur une échelle de 4) pour l’ensemble de la Belgique, a indiqué vendredi matin un porte-parole du ministre de l’Intérieur Jan Jambon. Une évaluation a ét lire plus

Belga

18 août 2017 La Commission européenne partage le deuil des Espagnols

Les drapeaux des bâtiments de la Commission européenne à Bruxelles ont été mis en berne vendredi matin après les attentats qui ont frappé la veille Barcelone et la station balnéaire de Cambrils, en Espagne. « Nos drapeaux à mi-mât ap lire plus

Belga

18 août 2017 En 2015, entre 120 et 139 Espagnols sont partis faire le djihad

L’Espagne comptait, en novembre 2015, entre 120 et 139 « foreign fighters » (FF), soit des terroristes partis combattre à l’étranger, selon un rapport du Centre international du contre-terrorisme de La Haye (ICCT), datant de 2016. Un nombre relativement faible par rapport à la Bel lire plus

Belga

18 août 2017 "Pas de ramifications" en France pour l'instant

Les autorités françaises n’ont pour l’instant pas décelé de « ramifications » en France des attentats qui ont frappé Barcelone et Cambrils, en Espagne, a annoncé vendredi le ministre français de l’Intérieur Gérard Collomb. « Nous ne croyons lire plus

Belga

18 août 2017 Au moins 24 nationalités parmi les morts et les blessés des attentats en Catalogne

Les victimes des attentats qui ont frappé jeudi Barcelone et la station balnéaire de Cambrils, en Espagne, sont au moins de 24 nationalités différentes, selon les autorités catalanes. Une Belge fait partie des 13 personnes décédées et au moins lire plus

Belga

18 août 2017 Nouvelle évacuation de campements de migrants dans le nord de Paris

Plus d’un millier de migrants ont été évacués vendredi matin de campements sauvages installés depuis plusieurs semaines porte de La Chapelle, dans le nord de Paris, la 35e opération du genre en deux ans dans la capitale. Dès l’aube, sous la pluie, 350 lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/