Pas de contact PS-DéFI-Ecolo pour Bruxelles, dit Ecolo qui préfère une solution globale

ECOcoLOAucune discussion ne s’est ouverte entre le PS, Ecolo et DéFI pour la formation d’une nouvelle majorité en ce sens en Région bruxelloise, a indiqué jeudi Ecolo après la piste lancée par le ministre-président Rudi Vervoort (PS) dans la presse.

Interrogés à leur arrivée à Namur où ils doivent rencontrer le président du cdH Benoît Lutgen pour un premier entretien préliminaire, les co-présidents d’Ecolo Patrick Dupriez et Zakia Khattabi ont assuré que ce projet n’était pas sur la table. L’idée de majorités politiques différentes à Bruxelles et en Wallonie n’enthousiasme pas vraiment les Verts, Zakia Khattabi préconisant une “solution globale” à la crise actuelle. “Il ne faut pas ajouter du chaos au chaos”, a-t-elle commenté. “Ceux qui ont débranché la prise ont la responsabilité de faire fonctionner les trois gouvernements (wallon, bruxellois et de la Fédération Wallonie-Bruxelles, ndlr).

Après Olivier Chastel mercredi, le président du cdH Benoît Lutgen s’entretient jeudi matin à Namur avec la direction d’Ecolo. Mercredi, les Verts avaient avancé une vingtaine de propositions afin de renforcer l’éthique politique, améliorer la gouvernance et donner une plus grande place à la participation citoyenne. “C’est le cadre minimum pour rétablir la confiance avec le citoyen. On ne pourra pas simplement y picorer une, deux ou trois idées”, a averti M. Dupriez avant le début de la rencontre. Se fendant d’un message publié sur Twitter pendant la rencontre cdH-Ecolo, le président du PS Elio Di Rupo a souligné à son tour la convergence possible avec Ecolo. “Propositions ECOLO sur démocratie et pratiques politiques: je me réjouis de constater que nos approches se rejoignent sur de nombreux points”, a-t-il twitté.

Belga
Photo Belga

Partager l'article

22 juin 2017 - 11h36