Mohamed Aabbassi, de Laeken, sauve un bébé et sa mère d’un incendie à Anvers : « Je n’aime pas trop le mot héros »

Mohamed Aabbassi, un jeune Laekenois de 20 ans, a été salué par la presse flamande au début du mois d’août suite à un acte qualifié d’héroïque.

Alors qu’il travaillait dans un snack à Anvers, où il souhaitait perfectionner son néerlandais durant l’été, le joueur de futsal a été témoin d’un incendie et a aperçu une mère de famille et son bébé, apeurés par le feu et incapables de descendre les trois étages de l’immeuble. Mohamed a donc pris son courage à deux mains et s’est précipité dans le bâtiment, a grimpé les étages et réussi à faire descendre la femme et l’enfant. Non sans perdre conscience à la sortie du bâtiment, asphyxié par les fumées.

« Je n’aime pas trop le mot héros », affirme Mohamed. « Tout le monde doit avoir ce réflexe. (…) Je ne pensais pas aux risques quand je suis monté », confie l’ancien joueur du LART.

  • Reportage de Marie-Noëlle Dinant et Béatrice Broutout.

Partager l'article

18 août 2017 - 15h08