facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Les étudiants en médecine ont manifesté contre « l’illégalité des quotas » devant la Fédération Wallonie-Bruxelles

Plusieurs dizaines d’étudiants ont manifesté vendredi après-midi devant le siège de la Fédération Wallonie-Bruxelles, à Bruxelles, pour clamer leur opposition aux mécanismes de sélection appliqués aux études de médecine et de dentisterie. Le ministre francophone du Budget André Flahaut et le cabinet du ministre de l’Enseignement Supérieur Jean-Claude Marcourt leur ont promis de mettre le point à l’ordre du jour lors du prochain conseil des ministres.

Fin juillet, le Conseil d’État a rejeté le recours intenté par des étudiants contre les quotas du concours organisé en fin de première année de médecine en Fédération Wallonie-Bruxelles. Il estime que les étudiants « reçus collés », qui ont réussi les 45 crédits nécessaires pour valider leur année mais ne sont pas suffisamment bien classés à l’issue du concours, disposent d’une deuxième chance de poursuivre leur cursus avec l’examen d’entrée du 8 septembre prochain.

« On va droit dans le mur si on ne fait rien »

À l’appel de plusieurs organisations, les étudiants en médecine et en dentisterie ont manifesté vendredi contre « l’illégalité des quotas » et des mécanismes de sélection « injustes socialement », malgré la pénurie de médecins en communauté française. « Ces sélections sont entachées de problèmes juridiques », poursuit Quentin Lamelyn, co-président du Comité interuniversitaire des étudiants en médecine (CIUM). « On va droit dans le mur si on ne fait rien pour mettre en place un système qui tient la route. » Les représentants des étudiants rencontreront le ministre de l’Enseignement Supérieur Jean-Claude Marcourt dans le courant du mois de septembre, après les plaidoiries concernant le recours d’étudiants devant la Cour constitutionnelle contre l’organisation de l’examen d’entrée. « Nous verrons alors s’il existe une marge de manœuvre pour les étudiants », ajoute Quentin Lamelyn.

Si les étudiants étaient peu nombreux pour cette manifestation, il s’agit avant tout d’un problème d’agenda avec « les examens de deuxième session », selon Maxime Mori, président de la Fédération des Étudiants Francophones (FEF). (avec Belga)

  • Interview de Maxime Mori, président de la FEF, par Valérie Leclercq et Béatrice Broutout.

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

18 août 2017 L'OCAM maintient le niveau d'alerte à 3 en Belgique

L’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (OCAM) maintient le niveau d’alerte terroriste à 3 (sur une échelle de 4) pour l’ensemble de la Belgique, a indiqué vendredi matin un porte-parole du ministre de l’Intérieur Jan Jambon. Une évaluation a ét lire plus

Belga

18 août 2017 La Commission européenne partage le deuil des Espagnols

Les drapeaux des bâtiments de la Commission européenne à Bruxelles ont été mis en berne vendredi matin après les attentats qui ont frappé la veille Barcelone et la station balnéaire de Cambrils, en Espagne. « Nos drapeaux à mi-mât ap lire plus

Belga

18 août 2017 En 2015, entre 120 et 139 Espagnols sont partis faire le djihad

L’Espagne comptait, en novembre 2015, entre 120 et 139 « foreign fighters » (FF), soit des terroristes partis combattre à l’étranger, selon un rapport du Centre international du contre-terrorisme de La Haye (ICCT), datant de 2016. Un nombre relativement faible par rapport à la Bel lire plus

Belga

18 août 2017 "Pas de ramifications" en France pour l'instant

Les autorités françaises n’ont pour l’instant pas décelé de « ramifications » en France des attentats qui ont frappé Barcelone et Cambrils, en Espagne, a annoncé vendredi le ministre français de l’Intérieur Gérard Collomb. « Nous ne croyons lire plus

Belga

18 août 2017 Au moins 24 nationalités parmi les morts et les blessés des attentats en Catalogne

Les victimes des attentats qui ont frappé jeudi Barcelone et la station balnéaire de Cambrils, en Espagne, sont au moins de 24 nationalités différentes, selon les autorités catalanes. Une Belge fait partie des 13 personnes décédées et au moins lire plus

Belga

18 août 2017 Nouvelle évacuation de campements de migrants dans le nord de Paris

Plus d’un millier de migrants ont été évacués vendredi matin de campements sauvages installés depuis plusieurs semaines porte de La Chapelle, dans le nord de Paris, la 35e opération du genre en deux ans dans la capitale. Dès l’aube, sous la pluie, 350 lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/