Eurostadion : un recours déposé contre la suppression du chemin vicinal

stade

La ministre flamande de l’Aménagement du territoire Joke Schauvliege (CD&V) a reçu mardi un courrier du conseiller communal de Grimbergen Bart Laeremans, (Vernieuwing), ex-député Vlaams Belang, la saisissant d’un recours contre la suppression du chemin vicinal sur le parking C, site où le développeur immobilier Ghelamco souhaite construire un nouveau stade national, a affirmé la porte-parole de la ministre. Celle-ci a ainsi confirmé une information diffusée dans ce sens par nos confrères de Bruzz.

Le recours empêche la suppression de cette voie de l’Atlas des chemins vicinaux. « Nous voulons que le chemin garde un caractère public, tout comme le terrain », a affirmé Bart Laerermans, à propos de cette voie qui n’existe plus dans les faits depuis années, et dont on n’a plus trouvé de trace que dans l’une ou l’autre citation administrative. Pour M. Laeremans, « le chemin joue une fonction de lien entre Wemmel et Bever, une chose que nous ne voulons pas voir disparaître », a-t-il ajouté.

Au terme d’une saga à rebondissements, la députation permanente de la province du Brabant flamand a décidé le 27 avril dernier de supprimer le chemin vicinal sur le parking C à Grimbergen, donnant ainsi droit à une demande dans ce sens de la commune mise en demeure de le faire par le Juge de Paix, sous peine d’astreinte. La demande de Grimbergen avait elle-même connu du retard à l’allumage, un premier vote, en janvier, n’ayant pas permis d’obtenir le nombre de voix suffisant pour l’adresser à la députation permanente.

Ce blocage avait incité Ghelamco à signifier la décision du Juge de Paix, ce qui, sans changement d’attitude de sa part, aurait pu se solder par de lourdes dépenses financières pour cette commune de la périphérie de Bruxelles. La décision d’octroyer ou non le permis de construire le stade est tributaire de la suppression administrative définitive du chemin vicinal. (Belga)

Partager l'article

31 mai 2017 - 18h44