De plus en plus de Belges victimes de piratage via leurs webcams

20140508 - BRUSSELS, BELGIUM: Illustration picture shows students using their laptop computers during a lecture at university college in Brussels, Thursday 08 May 2014. BELGA PHOTO SISKA GREMMELPREZ

De plus en plus de ménages et d’entreprises belges sont victimes de piratage informatique via leurs webcams, dont les images sont diffusées sur Internet au vu de tous, rapporte la VRT mercredi soir. Le secrétaire d’Etat en charge de la Protection de la vie privée Philippe De Backer (Open Vld) invite les victimes à porter plainte auprès de la Commission vie privée et de la Federal Computer Crime Unit de la police fédérale (FCCU).

Le phénomène n’est pas neuf, mais d’après la VRT, il serait de plus en plus important. Les images dérobées apparaîtraient sur des sites publics, comme sur le site web russe Insecam.org. Selon M. De Backer, « il s’agit là d’une violation flagrante du droit à la vie privée ». Le secrétaire d’Etat demande à la Commission vie privée et la FCCU de se pencher sur la problématique et appelle les victimes à porter plainte auprès des deux instances. Il rappelle par ailleurs l’importance des mots de passe et de l’adaptation des paramètres de sécurité des webcams.

En mai 2018, le nouveau règlement général européen sur la protection des données entrera en vigueur. Il imposera notamment aux fabricants de prendre en compte des exigences relatives à la protection des données personnelles dès la conception des produits, services et systèmes exploitant des données à caractère personnel.

(Belga, photo Belga/Siska Gremmelprez)

Partager l'article

03 août 2017 - 07h20