facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Yémen: l'ex-président Saleh appelle à la mobilisation à la frontière saoudienne

L’ex-président du Yémen Ali Abdallah Saleh, allié aux rebelles chiites Houthis, a appelé dimanche à la mobilisation à la frontière avec l’Arabie saoudite pour « venger » les victimes des attaques de la coalition arabe dirigée par Ryad et qui soutient les forces loyalistes. « J’appelle les forces armées et les comités populaires (milices rebelles) à se rendre sur le front de guerre à la frontière (saoudienne) pour venger nos victimes », a déclaré M. Saleh dans une allocution télévisée, au lendemain de la mort de 140 personnes dans des frappes aériennes de la coalition sur la capitale Sanaa, contrôlée par les rebelles.

Parlant sur un ton particulièrement belliqueux à l’égard du régime saoudien, son ancien allié qu’il qualifie aujourd’hui de « réactionnaire » et « rétrograde », l’ancien chef de l’Etat a exhorté ses compatriotes à « affronter cette flagrante agression tyrannique par tous les moyens ».

« Le ministère de la Défense, l’état-major et le ministère de l’Intérieur doivent prendre les dispositions nécessaires pour accueillir les combattants sur les lignes de front à la frontière à Najrane, Jizane et Assir », les trois provinces saoudiennes frontalières du Yémen, a-t-il dit.

M. Saleh, qui reste influent dans son pays quatre ans après son départ du pouvoir sous la pression de la rue, a appelé le Conseil de sécurité de l’ONU à « prendre des décisions contraignantes pour mettre fin à cette agression barbare des Al-Saoud (la famille régnante en Arabie) et de leurs alliés ».

La coalition arabe, dirigée par l’Arabie saoudite et formée de huit autres pays arabes, est intervenue en mars 2015 au Yémen pour enrayer la progression des rebelles Houthis et de leurs alliés, les partisans de M. Saleh, face aux troupes loyales au gouvernement reconnu internationalement.

Les rebelles cherchaient à prendre le contrôle de l’ensemble du pays après avoir conquis en septembre 2014 Sanaa puis des pans entiers du territoire yéménite.

Délogés du sud du pays à l’été 2015, les Houthis et leurs alliés contrôlent toujours de larges zones dans le nord et l’ouest du Yémen, le pays le plus pauvre de la Péninsule arabique.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 janvier 2017 RDC : deux médias d'opposition émettent après un mois de suspension

Deux médias congolais d’opposition dont le signal avait été coupé depuis plus d’un mois ont pu émettre de nouveau lundi, a-t-on appris auprès de leur directeur à Kinshasa. « Le signal de Radio liberté et [celui] de CCTV [Canal Congo tél lire plus

Belga

24 janvier 2017 Le président de la fédération du PS Namur appelle Di Rupo à faire un pas de côté

Robert Joly, le président de la fédération du PS namurois a appelé son président de parti Elio Di Rupo à « laisser place aux jeunes » et à se « remettre en question » lors des voeux présentés aux militants lundi soir au Théâtre lire plus

Belga

24 janvier 2017 USA: la nomination de Rex Tillerson à la diplomatie franchit un premier cap

La commission des Affaires étrangères du Sénat américain a approuvé lundi la nomination par Donald Trump de Rex Tillerson, ancien PDG d’ExxonMobil, à la tête du département d’Etat, malgré l’opposition démocrate. Les sénateur lire plus

Belga

24 janvier 2017 Des embryons de chevaux de course vendus pour 26.000 euros lors d'une première mondiale

La toute première vente aux enchères en ligne d’embryons de chevaux de course réalisée sur le site et-auction.com a rapporté plusieurs dizaines de milliers d’euros, a indiqué l’organisateur Björn Van Bunder lundi. L’embryon de la jument Candy, appartena lire plus

Belga

23 janvier 2017 Open d'Australie – Kim Clijsters entre mardi dans le Hall of Fame du tennis

Kim Clijsters a été nominée au mois de septembre pour rejoindre en 2017 le Hall of Fame de tennis. Elle est aujourd’hui officiellement choisie. L’ancien N.1 mondial l’Américain Andy Roddick et la joueuse néerlandaise en fauteuil roulant Monique Kalkman-van den Bosc lire plus

Belga

23 janvier 2017 Deux hommes condamnés dans une affaire de blanchiment pour un montant de 399.850 euros

Le tribunal correctionnel néerlandophone de Bruxelles a condamné le 19 janvier dernier deux hommes impliqués dans une affaire de blanchiment d’argent pour un montant de 399.850 euros. Le juge a estimé que la provenance de l’argent n’avait pas pu être démontr lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/