facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Venezuela: Maduro ordonne la révocation des fonctionnaires soutenant le référendum

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a ordonné la révocation sous 48 heures des cadres de la fonction publique qui ont signé la pétition en faveur du référendum révocatoire initié par l’opposition à son encontre. Jorge Rodriguez, un haut responsable gouvernemental, a annoncé lundi que des listes avec « les noms des personnes (…) qui ont exprimé publiquement leur proximité avec la droite vénézuélienne et qui ont participé au processus d’autorisation du parti de la droite pour l’activation du référendum révocatoire mort-né » ont été dévoilées.

« Il y a un délai de 48 heures pour que ces personnes, qui occupent des postes de confiance, de direction, se voient attribuer d’autres affectations », a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse. M. Rodriguez fait référence à près de 200.000 signatures (1% du registre électoral) que l’autorité électorale a validées au début du mois d’août, afin que le parti d’opposition Table de l’unité démocratique (MUD) puisse solliciter la consultation.

D’après lui, la mesure ancre la règle selon laquelle « aucun poste d’encadrement dans les ministères, les institutions publiques, les gouvernements locaux et communaux ne saurait être occupé par des personnes qui sont contre la révolution et le président Nicolas Maduro ».

Les listes ont été distribuées dans les ministères de l’Alimentation, de l’Industrie, des Finances, du Travail et au cabinet de la présidence.
L’opposition exige depuis des mois la tenue d’un référendum révocatoire contre l’impopulaire président Nicolas Maduro et se prépare à une grande marche le 1er septembre dans tout le pays pour intensifier la pression. Car les autorités électorales ont dévoilé il y a deux semaines un calendrier qui rend quasiment impossible l’organisation cette année du référendum, évitant ainsi au parti socialiste au pouvoir d’éventuelles élections anticipées.

La dernière étape nécessaire avant d’organiser le scrutin, c’est-à-dire la collecte de quatre millions de signatures en trois jours, n’aura lieu au mieux que fin octobre. Ensuite les autorités auront environ un mois pour vérifier les signatures et s’il les valide, le référendum révocatoire sera organisé dans les 90 jours suivants. Cette question du calendrier est cruciale. Si le vote est organisé avant le 10 janvier 2017 et couronné de succès, comme le prédisent les sondages, de nouvelles élections seront organisées. Mais s’il se tient après cette date, et que le président est révoqué, il pourra être remplacé par son vice-président.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 mars 2017 NFL: les maillots volés de Brady retrouvés par le FBI

Les maillots portés par la star de l’équipe de football américain des New England Patriots Tom Brady lors des Super Bowl 2015 et 2017 ont été retrouvés par le FBI, la police fédérale américaine, qui les a restitués jeudi à lire plus

Belga

24 mars 2017 Israël et Washington concluent des discussions sans accord sur les colonies

Israël et les Etats-Unis ont conclu jeudi soir quatre jours de discussions sur le conflit israélo-palestinien sans parvenir à s’entendre sur l’une des questions les plus épineuses, la colonisation israélienne dans les Territoires palestiniens occupés. La d lire plus

Belga

24 mars 2017 Deux nouvelles arrestations "importantes" dans le cadre de l'attentat à Londres

La police britannique a procédé vendredi à deux nouvelles arrestations « importantes » liées à l’attentat qui a fait quatre morts mercredi à Londres et continuait d’établir le parcours de l’auteur de l’attaque revendiquée par le groupe Etat islam lire plus

Belga

24 mars 2017 Haribo construit une usine aux Etats-Unis

Le producteur de bonbons Haribo produira bientôt des oursons aux Etats-Unis, a annoncé l’entreprise allemande vendredi. Une usine doit être construite à Kenosha dans le Wisconsin. L’implantation dans le Wisconsin deviendrait le quartier général de Haribo pour lire plus

Belga

24 mars 2017 France: déficit public supérieur aux attentes en 2016, à 3,4% du PIB

La France a enregistré en 2016 un déficit public légèrement plus élevé que prévu, à 3,4% du produit intérieur brut (PIB) au lieu des 3,3% promis par le gouvernement, a annoncé vendredi l’Institut national de la statistique (Insee) lire plus

Belga

24 mars 2017 La Ville éternelle sous haute sécurité pour les 60 ans du Traité de Rome

Des tireurs d’élite, un centre historique bouclé, des caméras de surveillance: la Ville éternelle a prévu un imposant dispositif de sécurité, samedi, pour le 60e anniversaire du Traité de Rome où sont attendus 27 dirigeants europé lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/