Un Yvaral parti sous le marteau à Bruxelles pour 14.000 euros

Une double vente aux enchères, étalée sur deux soirées lundi et mardi à la maison Millon à Bruxelles (Etterbeek), a permis de vendre des ouvres pour un total de 285.000 euros (hors frais), avec, parmi les pièces phares du catalogue, une acrylique sur toile de Jean-Pierre Vasarely dit « Yvaral ». Cette « Structure Cubique » d’un mètre carré, de la main du fils de Victor Vasarely, était proposée lundi soir dans le cadre d’une vente publique mélangeant Art moderne européen, Post-War et Art contemporain. Elle est partie pour 14.000 euros (hors frais), alors qu’elle avait été estimée entre 8 et 10.000. Il s’agissait « d’une des premières ventes où l’on propose un peu de tout », souligne mardi soir Arnaud de Partz, directeur général de Millon Belgique. « D’habitude nous restons dans un domaine bien particulier ». Avec la soirée de mardi, sur le thème des siècles classiques et de la numismatique, la double vente est considérée comme un succès, avec notamment la vente d’une pendule surmontée d’un chasseur amérindien en bronze, le deuxième soir. L’objet, représentatif d’une mode de fin du 18e, début du 19e siècle, a trouvé acheteur au prix de 30.000 euros (hors frais), soit bien plus que son estimation préalable (18-20.000).

Des oeuvres de Pablo Picasso, une sérigraphie sur laine de Salvador Dali, mais également des affiches pour le carnaval d’Ostende réalisées par James Ensor faisaient partie des pièces vendues lundi.

Partager l'article

28 juin 2017 - 09h40