facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Un milliard dans la Sécu: des économies non pas à la hache, mais au scalpel fin

Maggie De Block revient samedi sur les mesures concernant les soins de santé prises dans le cadre de l’accord sur le budget fédéral. « Nous réalisons des réformes et des économies, non pas à la hache, mais au scalpel fin. Nous contribuons ainsi à l’équilibre budgétaire », commente la ministre fédérale des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie De Block. Les économies s’élèvent à 902 millions d’euros pour les soins de santé dont 673 millions d’euros avaient déjà été prévues pour 2017. Il y a également 144 millions d’euros d’économies supplémentaires pour la sécurité sociale. La ministre a notamment reçu la confiance du gouvernement pour accélérer la mise en œuvre de la réforme du paysage hospitalier, avec un montant de 4 millions d’euros libérés pour la consultance. Maggie De Block travaille à un modèle de fonctionnement en réseau et de planification des besoins pour les hôpitaux. La surcapacité des lits sera éliminée par exemple dans les services de pédiatrie et de maternité. Ces réformes impliquent des économies de 92 millions d’euros pour 2017.

L’an prochain, les honoraires de l’ensemble des prestataires de soins ne seront indexés que d’un tiers, souligne encore la ministre. Le gouvernement prévoit un saut d’index pour les deux tiers restants, qui devra rapporter 247 millions d’euros. « Je me rends bien compte qu’il s’agit là d’un effort considérable attendu de la part des prestataires de soins. » Pour les antibiotiques, le ticket modérateur augmente, en les faisant passer de la catégorie de remboursement B à C, mesure qui doit rapporter 14,8 millions d’euros dans les caisses de l’Etat en 2017. Au niveau de la sécurité sociale, entre autres, les données seront reliées au fisc. Ainsi, si une entreprise a droit à un remboursement mais qu’elle a encore des dettes à l’ONSS, celles-ci seront d’abord remboursées.

A l’avenir, l’employeur devra également payer 10% des indemnités de la mutuelle aux salariées enceintes écartées (25 millions d’économie). « Le but est d’inciter les employeurs à examiner quelles tâches la femme enceinte est encore en mesure d’exécuter au sein de l’entreprise. Dans la pratique, il est trop souvent fait appel au système des indemnités en mettant les femmes à la maison contre leur gré », réagit Mme De Block. Enfin en 2017, un montant de 170 millions d’euros est toujours prévu dans l’enveloppe bien-être.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

26 juillet 2017 Des mesures fédérales en vue d'atteindre l'objectif du plein emploi en 2025

Le gouvernement fédéral s’est accordé sur une série de mesures qui contribueront à réaliser l’ambition du plein emploi en 2025, a indiqué le ministre de l’Emploi, Kris Peeters. Sont visés l’e-commerce et la construction mais aussi une diminutio lire plus

Belga

26 juillet 2017 Alda Greoli, désormais numéro deux dans deux gouvernements

En accédant à la vice-présidence du gouvernement wallon, Alda Greoli devient la seule ministre wallonne à double casquette, puisqu’elle est également la numéro deux du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. L’ancienne cheffe de cabin lire plus

Belga

26 juillet 2017 Budget fédéral: Laurette Onkelinx pointe "un pas de géant en arrière"

La cheffe de groupe PS au Parlement fédéral, Laurette Onkelinx, reconnaît que l’accord budgétaire trouvé par le gouvernement fédéral contient « indubitablement » des réformes, mais que celles-ci constituent « un pas de géant… en arri lire plus

Belga

26 juillet 2017 Lourde amende pour le canular homophobe de Cyril Hanouna

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel français sanctionne pour la troisième fois C8 et l’émission phare de Cyril Hanouna « Touche pas à mon poste ». Une amende de 3 millions d’euros lui a été infligée pour un canular jugé homophobe. Dans c lire plus

Belga

26 juillet 2017 Budget fédéral: un accord imbuvable selon la FGTB

La FGTB juge mercredi que l’accord intervenu au sein du gouvernement pour le budget fédéral est « imbuvable, déséquilibré et injuste ». Le syndicat socialiste le qualifie même de « honte pour le gouvernement ». Il dénonce des mesures offertes aux « nantis », lire plus

Belga

26 juillet 2017 Ecolo dénonce un budget sans aucune trace de justice sociale et de vision écologique

Le projet de budgets 2018 et 2019 élaboré par le gouvernement fédéral manque désespérément de justice sociale et d’une vision écologique, estime Ecolo dans un communiqué mercredi après-midi. « Hormis l’annonce d’une baisse de l’imp lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/