Traités transatlantiques de libre-échange – Approuvé en commission, le CETA sera soumis au Parlement européen le 15 février

La commission chargée du commerce international du Parlement européen s’est prononcée mardi en faveur de l’accord contesté de libre-échange entre l’UE te le Canada, le CETA, qui doit maintenant être soumis au vote de l’ensemble des eurodéputés le 15 février à Strasbourg pour une mise en œuvre provisoire. Les députés européens de cette commission se sont prononcés en faveur du texte, à 25 voix pour, 15 contre et une abstention. « C’est un signal fort et important en faveur de la réglementation de la mondialisation », s’est félicité le social-démocrate allemand Bernd Lange, président de cette commission, après ce vote crucial. Dans le même groupe S&D, la Belge Marie Arena a voté contre.

Le passage du texte devant la commission était un préalable obligatoire avant le vote, en plénière, des 751 députés européens. S’il passe ce nouveau vote le 15 février, l’accord entrera en application partielle et provisoire, le temps d’être ratifié par l’ensemble des parlements nationaux et régionaux d’Europe, une procédure qui peut prendre des années.

La ratification par la Wallonie sera particulièrement observée. Négocié pendant sept ans, le CETA avait été signé en octobre par l’UE et le Canada, après plusieurs jours d’incertitudes en raison de son blocage par le gouvernement de Paul Magnette.

Partager l'article

24 janvier 2017 - 12h50