Tour de France – Frederik Backaert s'est montré dans l'échappée du jour

Frederik Backaert (Wanty-Groupe Gobert) a fait partie de la longue échappée qui a marqué la troisième étape du Tour de France, lundi. Le Prix de la Combativité a cependant été attribué au Français Lilian Calmejane. Backaert a passé 160 kilomètres en tête de la course avant d’être repris par le peloton à 40 kilomètres de la ligne. « J’ai été le premier coureur à essayer, mais cela n’a pas marché », a raconté Backaert. « Après, c’était au tour de Guillaume (Van Keirsbulck), mais lui aussi a été repris. Sur la première côte, trois coureurs sont sortis et le peloton les a laissés partir. J’ai pu faire la jonction, mais c’était un effort violent. Avec le vent de face, c’était difficile d’être dans l’échappée. »
Backaert a lutté pour le classement de la montagne. « Je n’ai pas eu de chance en ce qui concerne les points de la montagne. J’ai terminé deuxième du sprint intermédiaire, ce qui donne droit à une prime. Sur la deuxième ascension, Politt et Brown sont sortis, je ne sais pas pourquoi. J’ai l’impression que, en tant qu’échappés, nous n’avons pas couru de manière intelligente. »

Partager l'article

03 juillet 2017 - 21h40