facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Toulouse: assignation à résidence maintenue pour le Belgo-Tunisien Farouk Ben Abbes

Le tribunal administratif de Toulouse a refusé jeudi soir de suspendre l’assignation à résidence d’un Belgo-Tunisien de 31 ans soupçonné d’appartenir à la mouvance islamiste radicale, a annoncé son avocat. « La requête a été rejetée », a indiqué Me Vincent Brengarth, qui défend Farouk Ben Abbes, assigné à résidence après les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis dans le cadre de l’état d’urgence. « Nous allons interjeter appel », a-t-il ajouté quelques heures après l’audience du tribunal, saisi en référé-liberté.
Me Vincent Brengarth avait plaidé la « disproportion manifeste » dans la mesure où « les faits auxquels se réfèrent l’assignation à résidence datent pour la plupart de 2008-2009 ». M. Ben Abbes a par ailleurs « bénéficié d’un non-lieu » dans ces dossiers, a souligné l’avocat.
M. Ben Abbes avait été mis en examen dans le cadre d’une enquête ouverte en 2009 sur un projet d’attentat visant la salle de spectacles du Bataclan. En 2012, un non-lieu avait été prononcé, faute de charges suffisantes.
« Les seuls faits d’actualité mentionnés datent de 2015 », a poursuivi l’avocat, des faits sur lesquels le ministère n’apporte « pas le commencement d’une preuve ».
Dans son arrêté d’assignation, le ministère de l’Intérieur estime que si M. Ben Abbes a bénéficié d’un non-lieu, « il continue d’entretenir des relations suivies avec des membres de la mouvance islamiste radicale, notamment à Toulouse où il s’est installé ».
L’arrêté rappelle notamment ses liens passés avec les frères Clain, deux djihadistes toulousains dont l’un a enregistré le message de revendication des attentats du 13 novembre 2015.
M. Ben Abbes avait ensuite été au coeur de deux cafouillages judiciaires: le 22 juillet, son expulsion vers la Tunisie avait été empêchée à la dernière minute, les autorités constatant qu’il était soumis à un contrôle judiciaire lui interdisant de quitter le sol français.
Mi-août, le ministère de la Justice avait reconnu lui avoir versé à tort près de 19.000 euros, alors qu’une juridiction ne lui en avait attribué que 7.000 en réparation de sa période de détention provisoire.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 mars 2017 Besix décroche le contrat des fondations de la future plus haute tour du monde à Dubaï

Le groupe belge de construction Besix Group a décroché le contrat pour les travaux préliminaires à la construction de The Tower, la future plus haute tour du monde à Dubaï, a-t-il annoncé mardi en marge de la présentation de ses résultats lire plus

Belga

28 mars 2017 Uber jette l'éponge au Danemark

La plateforme de réservation de voitures avec chauffeur Uber a annoncé mardi qu’elle se retirait provisoirement du Danemark où une nouvelle règlementation rend son activité en pratique impossible. « Uber a décidé de cesser son activité au Danema lire plus

Belga

28 mars 2017 Thomas Cook voit des signes de reprise en Turquie et en Egypte

Thomas Cook a dit mardi être en mesure d’atteindre ses objectifs de bénéfice d’exploitation pour l’exercice en cours, relevant des signes de reprise du marché touristique en Turquie et en Egypte Le voyagiste britannique, dont les prévisions prudentes en févri lire plus

Belga

28 mars 2017 La crise germano-turque relancée par des accusations d'espionnage

Un haut responsable allemand a dénoncé la volonté « paranoïaque » de la Turquie d’espionner en Allemagne des partisans du prédicateur Fethullah Gülen, ouvrant un nouveau front dans la crise germano-turque. « Concernant le comportement des autorités turques, lire plus

Belga

28 mars 2017 Le PTB conscient de "ses responsabilités" après de bons résultats dans les sondages

Les bons résultats prédits au PTB dans un récent sondage « constituent un encouragement pour le travail de terrain de la gauche conséquente, mais nous donnent aussi beaucoup de responsabilités », a estimé le président du PTB, Peter Mertens, lors d’une c lire plus

Belga

28 mars 2017 Un Italien veut vendre des chaussures… en or

Antonio Vietri s’est lancé dans un pari un peu fou: vendre des chaussures tressées en or 24 carats. La cible privilégiée de cet artisan installé dans le nord de l’Italie: les pays du Golfe. Mocassins en suède bleu ou noir avec empeignes en or: la ligne homme lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/