facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Toulouse: assignation à résidence maintenue pour le Belgo-Tunisien Farouk Ben Abbes

Le tribunal administratif de Toulouse a refusé jeudi soir de suspendre l’assignation à résidence d’un Belgo-Tunisien de 31 ans soupçonné d’appartenir à la mouvance islamiste radicale, a annoncé son avocat. « La requête a été rejetée », a indiqué Me Vincent Brengarth, qui défend Farouk Ben Abbes, assigné à résidence après les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis dans le cadre de l’état d’urgence. « Nous allons interjeter appel », a-t-il ajouté quelques heures après l’audience du tribunal, saisi en référé-liberté.
Me Vincent Brengarth avait plaidé la « disproportion manifeste » dans la mesure où « les faits auxquels se réfèrent l’assignation à résidence datent pour la plupart de 2008-2009 ». M. Ben Abbes a par ailleurs « bénéficié d’un non-lieu » dans ces dossiers, a souligné l’avocat.
M. Ben Abbes avait été mis en examen dans le cadre d’une enquête ouverte en 2009 sur un projet d’attentat visant la salle de spectacles du Bataclan. En 2012, un non-lieu avait été prononcé, faute de charges suffisantes.
« Les seuls faits d’actualité mentionnés datent de 2015 », a poursuivi l’avocat, des faits sur lesquels le ministère n’apporte « pas le commencement d’une preuve ».
Dans son arrêté d’assignation, le ministère de l’Intérieur estime que si M. Ben Abbes a bénéficié d’un non-lieu, « il continue d’entretenir des relations suivies avec des membres de la mouvance islamiste radicale, notamment à Toulouse où il s’est installé ».
L’arrêté rappelle notamment ses liens passés avec les frères Clain, deux djihadistes toulousains dont l’un a enregistré le message de revendication des attentats du 13 novembre 2015.
M. Ben Abbes avait ensuite été au coeur de deux cafouillages judiciaires: le 22 juillet, son expulsion vers la Tunisie avait été empêchée à la dernière minute, les autorités constatant qu’il était soumis à un contrôle judiciaire lui interdisant de quitter le sol français.
Mi-août, le ministère de la Justice avait reconnu lui avoir versé à tort près de 19.000 euros, alors qu’une juridiction ne lui en avait attribué que 7.000 en réparation de sa période de détention provisoire.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

18 janvier 2017 Le président chinois lance un appel pour un monde sans armes nucléaires

Le président chinois Xi Jinping a appelé mercredi à Genève tous les pays du monde à construire un monde sans armes nucléaires et à détruire tous les stocks existant. « Les armes nucléaires devraient être totalement interdites et d lire plus

Belga

18 janvier 2017 Colombie: Santos annonce un accord pour un dialogue de paix avec la guérilla de l'ELN

Le président colombien Juan Manuel Santos a annoncé mercredi un « accord » avec l’Armée de libération nationale (ELN), dernière guérilla active du pays, pour l’ouverture prochaine de pourparlers de paix afin de mettre fin à plus d’un demi-siècle lire plus

Belga

18 janvier 2017 Lutte contre le terrorisme – Les tribunaux d'application des peines ignorent la radicalisation des détenus

Les tribunaux d’application des peines ignorent le plus souvent la radicalisation d’un prisonnier dont le dossier leur est soumis, par exemple en vue d’une libération, est-il ressorti mercredi des auditions devant la commission d’enquête parlementaire sur les attentats terroristes. Pour lire plus

Belga

18 janvier 2017 Les institutions de soins privées bruxelloises réunies au sein de GIBBIS

La Fédération des hôpitaux privés de Belgique (FHPB) et la Coordination bruxelloise d’institutions sociales et de santé (CBI) ont acté mercredi leur fusion sous leur nouveau nom: GIBBIS (Gezondheidinstellingen Brussel Bruxelles Institutions de Santé). lire plus

Belga

18 janvier 2017 Le fils du Grand-Duc de Luxembourg, le prince Louis, divorce

Le prince Louis et la princesse Tessy de Luxembourg ont décidé de divorcer, annonce mercredi le palais grand-ducal de Luxembourg dans un communiqué. Le prince Louis est le troisième fils du Grand-Duc Henri et de la Grande-Duchesse Maria Teresa. « Dans ces circonstances dou lire plus

Belga

18 janvier 2017 Publifin – Le holding porte plainte pour calomnie contre Gemenne

Le holding financier public liégeois Publifin, au cœur d’un scandale pour la manière dont certains élus locaux y ont été rémunérés dans des organes consultatifs, a confirmé mercredi qu’il portait plainte pour calomnie contre Fran lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/