Syrie: une fillette blessée par un sniper évacuée vers Damas

Une fillette syrienne de 10 ans qui avait été blessée par un sniper à Madaya (sud-ouest), ville assiégée par les forces de Bachar al-Assad, a été évacuée dimanche vers un hôpital de Damas, a-t-on appris de sources concordantes. L’ONG Amnesty International avait exhorté la communauté internationale à tout mettre en oeuvre pour faire évacuer Ghina Quwayder, touchée à la hanche le 2 août alors qu’elle était sortie acheter des médicaments pour sa mère.
« Le Croissant-Rouge syrien a évacué la fillette de Madaya vers Damas après minuit », a déclaré à l’AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), une ONG qui dispose d’un important réseau de sources sur le terrain.
« La fillette a été évacuée avec sa mère Sahar vers un hôpital de Damas pour (y recevoir) des soins », a déclaré à l’AFP un responsable syrien des forces de sécurité, ajoutant que son état de santé « est stable ». Une photo partagée sur les réseaux sociaux montrait la fillette assise sur un brancard.
Elle souffre d’une fracture complexe qui lui cause « une douleur extrême en quasi-permanence », selon Amnesty, qui avait accusé le régime syrien de s’opposer à son évacuation vers le Liban ou Damas. Amnesty avait initialement identifié la fillette comme Ghina Ahmad Wadi.
Plus de 40.000 personnes vivent assiégées depuis des mois à Madaya, une ville au nord-ouest de Damas encerclée par les forces de Bachar al-Assad et des combattants du Hezbollah.
Selon l’organisation Médecins sans frontières (MSF), des dizaines de personnes y sont mortes de faim.

Partager l'article

14 août 2016 - 04h35