Suisse: après le suicide de son chef, le restaurant de Crissier garde ses 3 étoiles

Le célèbre restaurant suisse de l’Hôtel de Ville à Crissier, dont le chef s’était suicidé fin janvier, garde ses trois étoiles Michelin dans l’édition 2017, a-t-on appris auprès du guide gastronomique. « Par son immense talent, Benoît Violier avait porté cette maison au sommet de la haute cuisine mondiale. Depuis sa disparition, sa fidèle brigade perpétue son travail aux fourneaux; les assiettes, toujours magistrales, cultivent la grande tradition et sont portées par un service d’exception. L’histoire continue! « , ont écrit les inspecteurs de Michelin.
Après le choc de la mort tragique de Benoît Violier, à l’âge de 45 ans, c’est son second, Franck Giovannini qui a repris la direction des cuisines de l’établissement proche de Lausanne.
Il devient ainsi le 4e chef à obtenir les 3 étoiles Michelin pour le restaurant de l’Hôtel de Ville, après Frédy Girardet (en 1993), Philippe Rochat (1996) et Benoît Violier (2012). C’est cependant le premier chef à ne pas être patron du restaurant. La veuve de Benoît Violier, Brigitte Violier, continue de diriger l’établissement. Les deux autres 3 étoiles Michelin en Suisse — le Schauenstein d’Andreas Caminada, à Fürstenau (canton des Grisons) et le Cheval Blanc de Peter Knogl à Bâle — ont vu leur note confirmée.

Partager l'article

05 octobre 2016 - 17h45