Stade national – Alain Courtois veut fermer le Parking C pour mettre Grimbergen sous pression

Pour débloquer le dossier du stade national, Alain Courtois, le premier échevin à la Ville de Bruxelles, menace samedi dans les colonnes de L’Echo, de supprimer l’accès au Parking C, au risque d’augmenter la pression automobile sur les communes voisines. « Il faut quand même être clair: on nous reproche à un moment donné de ne pas respecter la législation. Eh bien, alors, on la respecte complètement, on va au bout du système, et on ferme le parking. » Pas dans l’immédiat, « parce que là, on est à dix jours de Batibouw. Mais on pourrait l’imaginer au mois de mars », poursuit l’échevin.
En agissant de la sorte, la pression automobile risque de se reporter sur les communes de la périphérie, dont Grimbergen, lors des gros événements sur le plateau du Heysel. « Un match des Diables Rouges, c’est 7.800 voitures. Elles vont se mettre où? ». Un argument que l’élu n’exclut pas du tout d’utiliser.
Les propos de l’échevin témoignent de l’urgence qui commence à se faire sentir dans ce dossier explosif aux relents communautaires, souligne L’Echo.

Partager l'article

11 février 2017 - 07h25