Sommet Asem – Didier Reynders appelle Europe et Asie à s'unir pour lutter contre le terrorisme

Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a mis l’accent sur la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent vendredi dans son allocution au Sommet Asie-Europe à Oulan Bator. Son discours a trouvé une cruelle résonance dans l’actualité. Tout comme au sommet précédent à Milan, où il avait évoqué la problématique des combattants revenant de Syrie, Didier Reynders a mis en avant la nécessité pour l’Europe et l’Asie de s’unir pour lutter contre le terrorisme et l’extrémisme violent. « Le rythme des attaques terroristes récentes en Asie, en Europe et ailleurs semble s’accélérer et le nombre de victimes augmente », a constaté le ministre, plaidant pour que la lutte consiste également à « gagner la paix » via la diplomatie et des solutions politiques aux conflits.

Une telle action « demande aussi de la solidarité, de la coopération et la conviction de défendre une cause commune: la préservation du fonctionnement normal de nos sociétés, de l’Etat de droit et le respect des valeurs fondamentales ». L’Asem est, dans ce cadre, « parmi ces indispensables forums aptes à mobiliser cette action et cette solidarité commune ».

Le discours du ministre des Affaires étrangères a trouvé un écho cruel dans l’actualité: il a en effet été prononcé quelques heures après qu’un homme a foncé avec son camion dans la foule qui s’était rassemblée sur la Promenade des Anglais à Nice pour célébrer les festivités du 14 juillet. L’attentat a fait au moins 80 morts selon un dernier bilan.

Partager l'article

15 juillet 2016 - 07h10