Somalie: les shebab revendiquent l'attentat contre un hôtel à Mogadiscio

Les islamistes somaliens shebab ont revendiqué une attaque à la voiture piégée mercredi contre l’hôtel Ambassador, dans le centre de la capitale Mogadiscio, qui aurait fait une dizaine de morts, alors que des sources concordantes font état de combats « en cours » à l’intérieur du bâtiment. « L’attaque a débuté avec une forte explosion et des combattants moudjahidine sont entrés dans le bâtiment », ont affirmé les shebab dans un communiqué publié sur internet. « Des combats sont en cours à l’intérieur de l’hôtel », ont-ils ajouté. Une source sécuritaire a indiqué que l’explosion avait eu lieu vers 17H40 locales et que « l’hôtel Ambassador, où logent plusieurs parlementaires, était la cible ». Selon cette source, l’explosion a été suivie d’une « attaque complexe ».

Plusieurs sources concordantes indiquent que les assaillants étaient au nombre de trois: l’un d’eux a été tué à l’extérieur de l’hôtel tandis que les deux autres y ont pénétré. « Une voiture piégée a visé un hôtel, des civils sont morts », a confirmé un responsable sécuritaire somalien, alors que des témoins ont également fait état de victimes. Un témoin de l’explosion a expliqué: « J’ai vu plusieurs corps à l’extérieur de l’hôtel, mais nous ne savons pas combien de personnes sont à l’intérieur, ni le nombre de victimes à l’intérieur ». « Les forces de sécurité sont maintenant à l’intérieur et toute la zone a été bouclée (par les forces de sécurité) ».

Un autre témoin assure avoir vu « sept corps, la plupart carbonisés ». « J’étais à quelques mètres de l’hôtel quand l’explosion a eu lieu, elle était très forte ». Les shebab, affiliés à Al-Qaïda, ont juré la perte du gouvernement central de Somalie, soutenu à bout de bras par la communauté internationale et défendu par l’Amisom, la force de l’Union africaine, forte de 22.000 hommes.

Partager l'article

01 juin 2016 - 08h05