Sur BX1 TV Maintenant : "T’es de sortie ?"

Soignies, dernière commune à s'être exprimée sur le projet d'un nouvel arrondissement

Le conseil communal de Soignies a voté lundi soir à l’unanimité une motion en faveur d’une modification des frontières de l’arrondissement électoral de Soignies. Il souhaite toutefois que Soignies reste chef-lieu du nouvel arrondissement ainsi créé. Ce débat a été ranimé à la mi-février après la double décision de la Cour constitutionnelle puis du Conseil d’Etat de reconnaître comme inconstitutionnelles les circonscriptions électorales wallonnes qui envoient moins de quatre élus au parlement wallon. Dans la province de Hainaut, la circonscription de Thuin, qui envoie trois élus, est visée. Les territoires communaux qui la composent aujourd’hui pourraient être accolés à d’autres circonscriptions ou donner lieu à la création d’une nouvelle circonscription.
Les responsables de la Communauté urbaine du Centre défendent le projet d’une nouvelle circonscription qui à leurs yeux aurait l’avantage d’offrir une reconnaissance politique à leur territoire aujourd’hui réparti sur trois circonscriptions, celles de Thuin, de Soignies et de Charleroi. Ils évoquent plus globalement l’idée d’un nouvel arrondissement.
Le processus de consultation des communes a vu dix communes exprimer leur volonté de faire partie d’un nouvel arrondissement. Chapelle-lez-Herlaimont, Anderlues et Merbes-le-Château ont en revanche exprimé leur volonté de ne pas en faire partie.

Partager l'article

21 juin 2016 - 00h15