Semaine de la mobilité – Pour contrer les bouchons, les entreprises engagent des "Mobility Managers"

La question de la mobilité préoccupe toujours davantage les entreprises belges, à tel point qu’elles sont de plus en plus nombreuses à y affecter une personne ressource. A ce jour, Bruxelles Mobilité a déjà formé 79 « Mobility Managers ». En Wallonie, l’Union wallonne des entreprises (UWE) a créé un réseau pour inciter les personnes en charge de la mobilité au sein de leur entreprise à échanger leurs bonnes pratiques. Il réunit près de 50 membres. Les Mobility Managers, ou coordinateurs Mobilité, sont chargés d’élaborer une stratégie d’entreprise en matière de mobilité, de la mettre en oeuvre et d’en assurer le suivi. De plus en plus souvent, ils sont désignés en interne, par exemple au sein du département ressources humaines. Dans de grandes entreprises comme GSK ou Belfius, une personne s’occupe même à temps plein de la mobilité du personnel.

A Bruxelles, la mobilité est de loin le problème numéro un des entreprises, d’après les derniers baromètres de Beci, l’union des entreprises bruxelloises. Plus de 60% d’entre elles ont pris les devants pour contrer les bouchons, par exemple en remboursant les trajets en transport en commun ou en permettant le télé-travail, souligne Vincent Campeol, conseiller Mobilité de Beci.

Le développement de Mobility Managers est encouragé aussi par les obligations légales, ajoute-t-il. Le fédéral impose en effet à toutes les entreprises de plus de 100 travailleurs de dresser un diagnostic des déplacements domicile-travail de leur personnel. A Bruxelles, ces entreprises doivent en outre élaborer un plan d’actions.

Depuis 2014, Bruxelles Mobilité et Bruxelles Environnement organisent une formation en Mobility Management. En collaboration avec l’administration wallonne, l’UWE propose elle aussi une formation ciblée depuis 2016.

Partager l'article

20 septembre 2016 - 10h30