Séisme en Italie – Des restaurateurs aux fourneaux pour aider les victimes du séisme

Un plat de spaghetti pour aider les rescapés du séisme qui a frappé mercredi le centre de l’Italie: plus de 700 restaurateurs ont déjà retenu l’idée, une initiative solidaire parmi tant d’autres. Son auteur, Paolo Campana, un graphiste romain qui se rendait chaque 31 décembre à Amatrice, l’un des villages de montagne rasés par le séisme. Là, il s’attablait avec ses amis à l’Hotel di Roma pour déguster des pâtes all’amatriciana, une spécialité née dans ce village. Aujourd’hui, l’auberge est un tas de ruines.
Paolo Campana a donc lancé un appel à tous les restaurateurs italiens: ajouter à leur menu un plat de pâtes all’amatriciana à un prix libre, dont deux euros seront reversés à la Croix Rouge italienne. Quelque 700 restaurateurs ont déjà adhéré à cette initiative dans toute l’Italie et à l’étranger. Le chef britannique Jamie Oliver s’est rallié à cette idée, invitant ses clients à « manger pour l’Italie ».
« Certains d’entre eux n’ont jamais cuisiné la sauce à l’amatriciana et ils s’y sont mis! « , s’est réjouit Paolo interrogé par l’AFP, alors que le 50e festival de ce plat typique devait précisément avoir lieu ce week-end dans le village aujourd’hui détruit.
Une idée que le réseau international Slow Food a repris à son compte. Son président Carlo Petrini a invité les restaurateurs à « mettre au menu le plat emblématique de la ville touchée, de l’y laisser au moins un an, et de reverser une petite partie des revenus. Nous demandons aussi aux clients de choisir ce plat », a-t-il fait savoir dans un communiqué.
Des cuisiniers bénévoles sont également venus en renfort sur la zone du séisme pour perpétuer une tradition centenaire.
Le séisme, de magnitude 6.0, a partiellement détruit au moins trois villages dans cette région montagneuse au nord-est de Rome. Il a fait 267 morts et 387 blessés, selon le dernier bilan des autorités italiennes.

Partager l'article

26 août 2016 - 10h30