Restrictions d'accès au territoire US – Six Iraniens en attente depuis plusieurs jours à Schiphol

Six personnes iraniennes sont installées depuis le week-end dans un espace « lounge » de l’aéroport de Schiphol, aux Pays-Bas, des suites du décret de restriction de l’accès au territoire américain pour les personnes issues de sept pays à majorité musulmane, texte très décrié qui a été signé par le nouveau président américain Donald Trump vendredi. Les six personnes en question voyageaient de Téhéran vers les Etats-Unis quand le texte est entré en vigueur, indique le média de service public néerlandais NOS.

Quand ces voyageurs ont voulu, comme le prévoyait leur itinéraire, monter dans leur avion vers les Etats-Unis à Schiphol, où ils avaient fait escale, ils n’y ont pas été autorisés. Ils ont décidé de retourner en Iran, où ils tenteront de contester l’interdiction avec des avocats américains. Ils devraient ainsi voyager mardi en sens inverse, vers Téhéran, aux frais de la compagnie néerlandaise KLM.

Il s’agit de deux couples, qui souhaitaient rendre visite à leurs enfants aux Etats-Unis, et de deux jeunes scientifiques, qui s’y rendaient pour un projet de recherche dans un cadre universitaire.

Partager l'article

31 janvier 2017 - 07h15