Reconnaissance des mosquées – "Des conclusions qui n'ont jamais été tirées par le service lui-même" – Sûreté de l'Etat

La Sûreté de l’Etat constate que des « éléments de son rapport donnent lieu à des conclusions qui n’ont pas été tirées par le service lui-même », a-t-elle indiqué jeudi soir dans le contexte de la décision de la ministre des Affaires intérieures flamandes de retirer la reconnaissance de la mosquée Fatih Camii à Beringen.
« Des documents de la Sûreté de l’Etat nous signalent des affaires inadmissibles », avait auparavant argumenté la ministre pour justifier sa décision, maintenant son point de vue, jeudi soir, et invitant la Sûreté à dévoiler le contenu de son rapport pour prouver le contraire. La Sûreté de l’Etat souligne que la note sur le département d’Etat turc Diyanet a été rédigée sur demande du ministre fédéral de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA), après la diffusion d’informations dans la presse relatives à la mobilisation d’imams comme espions politiques. La note a également été transmise au ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) et au Premier ministre Charles Michel (MR).
« Il y a dans la note une analyse nuancée des activités générales de Diyanet en Belgique, de laquelle il ressort qu’en dépit de tentatives d’influence, aucune preuve d’immixtion clandestine ou d’activités d’espionnage pour Diyanet n’a été trouvée », a expliqué la Sûreté de l’Etat dans un communiqué.
« De plus, la mosquée Fatih Camii de Beringen au sujet de laquelle une procédure en retrait de reconnaissance aurait été lancée n’est pas analysée dans la note. Il n’est question de celle-ci que de manière détournée pour contextualiser le rôle de son précédent imam, précisément parce que son nom avait été mentionné dans la presse ».
Le service de renseignements a par ailleurs souligné qu’il a élaboré « au cours des derniers mois plusieurs notes contextuelles, à sa propre initiative, ou à la demande du gouvernement dans le contexte de tensions actuelles dans la communauté turque, de par sa mission de protection de la sécurité de tous les Belges ».

Partager l'article

06 avril 2017 - 21h35