Quinze personnes blessées dans l'attentat du 14 juillet sont toujours hospitalisées

Quinze personnes blessées dans l’attentat du 14 juillet à Nice sont toujours hospitalisées, en France mais aussi à l’étranger, a indiqué jeudi la secrétaire d’Etat chargée de l’Aide aux Victimes. « Quinze victimes sont toujours hospitalisées, dont neuf victimes françaises », a déclaré à Nice Juliette Méadel, précisant que « parmi les victimes françaises, deux (étaient) encore en chirurgie ».

Six personnes sont aussi hospitalisées à l’étranger: à Singapour, en Malaisie, en Australie, en Allemagne et deux en Italie. L’attentat, le soir du traditionnel feu d’artifice de la fête nationale, a fait 86 morts et plus 450 blessés. Des centaines de personnes ont été impliquées, qui assistaient à la fête sur la Promenade des Anglais et se sont trouvées à proximité de la trajectoire du camion bélier utilisé pour tuer.

Enfants et adolescents ont payé un lourd tribut, avec 15 décédés et 86 blessés, selon la préfecture des Alpes-Maritimes. L’auteur, un Tunisien installé à Nice depuis plus de dix ans et dont les enquêteurs n’ont pas établi les liens directs avec le groupe Etat islamique qui a revendiqué l’attentat, avait loué un lourd camion et repéré les lieux les jours précédents.

Partager l'article

13 octobre 2016 - 16h20