Quelque 500 personnes rassemblées à Bruxelles en solidarité avec le peuple syrien

Répondant à l’appel de la société civile et d’une trentaine d’ONG et de syndicats, plus de 500 personnes, selon la police, se sont rassemblées mardi à partir de 18h00 devant le ministère des Affaires étrangères à Bruxelles pour manifester leur solidarité avec la population syrienne. La pétition helpsyria.be adressée au gouvernement belge a récolté environ 27.000 signatures en trois jours. Près de 70 actions similaires ont été organisées à travers l’ensemble du pays pour une mobilisation estimée par les organisateurs à 10.000 personnes. Devant des banderoles appelant à sauver Alep, de larges bougies ont dessinée au sol les frontières de la Syrie. Les manifestants ont déposé des bougies à l’intérieur en signe de solidarité. Quelque dizaines de personnes se sont allongées autour de l’ensemble sous des linges blancs. Une minute de silence a été respectée en mémoire des victimes de ce conflit, avant qu’un chant syrien ne clôture le rassemblement.
Ces « cimetières de la lune » réalisés dans l’ensemble du pays avaient pour but de montrer que les citoyens belges ne sont pas indifférents au sort du peuple syrien. Parallèlement, une pétition déplore l’incapacité de la communauté internationale à empêcher des massacres et défend l’instauration de voies sûres et légales pour les demandeurs d’asile.
Pour Philippe Hensmans, directeur de la section francophone belge d’Amnesty international, « cette mobilisation montre que des citoyens européens veulent que l’Europe revoie sa politique et respecte le droit des gens à fuir la mort. Aujourd’hui, la Jordanie et le Liban débordent et on a des preuves de refoulements par la Turquie. Il y a 500 millions d’habitants en Europe. On peut parfaitement accueillir 2 à 3 millions de réfugiés ».

Partager l'article

20 décembre 2016 - 21h30