Quatre records du monde pour Joyciline Jepkosgei au semi-marathon de Prague

La Kényane Joyciline Jepkosgei a battu quatre records du monde samedi lors du semi-marathon de Prague, qu’elle a remporté en 1h04:52. Elle améliore ainsi de 14 secondes le précédent record, détenu depuis 2010 par sa compatriote Peres Jepchirchir (1h05:06). Selon la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), Joyciline Jepkosgei a aussi battu les records du monde du 10, du 15 et du 20 km. Après 10 km, l’athlète kényane de 23 ans a claqué un temps de 30:05, effaçant les 30:21 réussis par Paula Radcliffe en 2003. La Kényane Violah Jepchumba a elle aussi battu le temps de Radcliffe aux 10 km, en 30:06. Elle n’a par la suite plus pu suivre Jepkosgei, qui a aussi battu les records à 15 km (45:37, ancien record en 46:14 par Florence Kiplagat en 2015) et 20 km (1h:01.25).

« Je ne savais pas que je battrais le record du monde aujourd’hui », a déclaré Jepkosgei. « Je voulais juste améliorer mon temps. C’est une surprise. Ce sont des bonnes conditions pour moi car je suis habituée à m’entraîner le matin ».

Violah Jepchumba a pris la 2e place en 1h05:22, 29 secondes de mieux que le chrono qui lui avait permis de s’imposer l’année dernière dans la capitale tchèque.

Chez les hommes, l’Ethiopien Tamirat Tola, médaille de bronze du 10.000 m aux JO de Rio, s’est imposé en 59:37.

Partager l'article

01 avril 2017 - 12h10