Publifin – PS et cdH proposent une commission spéciale pour faire la lumière sur Publifin

Les groupes PS et cdH au parlement wallon ont déposé mardi leur propre proposition de résolution visant à faire la lumière sur le fonctionnement de Publifin, l’intercommunale qui secoue le monde politique wallon depuis des semaines. La proposition, qui sera prise en considération mercredi, vise la création d’une commission spéciale « chargée d’examiner la transparence et le fonctionnement du Groupe Publifin ». Le texte, déposé par Christophe Collignon (PS) et Dimitri Fourny (cdH), propose notamment de charger la commission de la réalisation d’un « inventaire complet des décisions des organes de l’intercommunale Publifin en lien avec les comités de secteur », à l’origine du scandale. La proposition va cependant plus loin qu’un examen du fonctionnement du holding liégeois et des rémunérations octroyées dans le cadre de ses comités de secteur, puisqu’il s’agirait aussi, selon le texte, d’évaluer les « éventuelles conséquences, notamment financières, en ce compris les flux intra-groupe, sur l’impact sur le prix de l’énergie et la rémunération des actionnaires ».
La proposition de la coalition majoritaire arrive en réponse à celle déposée vendredi dernier par l’opposition MR-Ecolo, réclamant la mise sur pied d’une commission d’enquête. Alors que PS et cdH semblaient en fin de semaine ne plus fermer totalement la porte à cette idée, ils ont donc finalement opté pour le modèle de la commission spéciale.
Mardi soir, le chef de groupe Ecolo au parlement de Wallonie, Stéphane Hazée, n’a pas tardé à réagir, regrettant ce choix. « PS et cdH avancent à reculons » sur ce dossier, a-t-il estimé. « Certains ont manifestement peur de la lumière qui pourrait être faite. Pour nous, seule une commission d’enquête, munie des pouvoirs du juge d’instruction, a réellement la capacité de faire la lumière sur la nébuleuse Publifin. Une commission spéciale est un outil beaucoup plus faible, qui a une capacité d’action plus limitée. Elle travaille avec les mêmes méthodes qu’une commission ordinaire », souligne-t-il.

Partager l'article

01 février 2017 - 00h45