facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Présidentielle américaine – Une fuite d'emails fait plonger le parti démocrate dans une polémique

L’un des quelque 20.000 emails échangés par des hauts responsables du parti démocrate américain, rendus publics par Wikileaks vendredi, alimente samedi aux Etats-Unis une polémique sur la possible partialité du parti durant la campagne des primaires pour la Maison Blanche. Cette fuite de 19.252 courriels intervient à deux jours du début de la convention démocrate, à Philadelphie, lors de laquelle Hillary Clinton doit être officiellement investie pour représenter le camp démocrate à la présidentielle, alors que son rival des primaires s’est récemment et péniblement rallié à sa candidature. Elle survient également au lendemain de l’annonce par l’ancienne Première dame de son colistier, le sénateur de Virginie, Tim Kaine.
Le 5 mai dernier, le directeur financier du parti, Brad Marshall, demande ainsi dans un email à des collaborateurs de désigner « quelqu’un pour le questionner sur ses croyances » dans le Kentucky et en Virginie occidentale, en référence à Bernie Sanders qui n’est pas nommément cité.
« Croît-il en un Dieu. Il s’est cantonné à dire qu’il a un héritage juif. Je pense avoir lu qu’il est athée. Cela pourrait faire plusieurs points de différence avec mes gens. Mes personnes de (l’église) baptiste feraient une grosse différence entre un juif et un athée », écrit-il, sous-entendant que s’il était avéré qu’il était athée, le sénateur du Vermont pourrait voir sa campagne affaiblie.
Durant la campagne des primaires démocrates, ce dernier a de nombreuses fois critiqué le parti qu’il a accusé de partialité.
Il avait notamment affirmé que s’il était élu président, il ne reconduirait pas Debbie Wasserman-Schultz, présidente du parti démocrate, à son poste.
Une déclaration qui a généré un échange d’emails au sein du parti, tranché ainsi par Debbie Wasserman-Schultz elle-même: « C’est une histoire absurde. Il ne va pas devenir président ».
Les opposants à Hillary Clinton se sont immédiatement emparés de la polémique, Donald Trump en tête.
Le candidat républicain a tweeté que « les emails du parti démocrate qui ont fuité montrent les intentions de détruire Bernie Sanders ». « Se moquer de son héritage et bien plus. En ligne sur Wikileakes (sic), vraiment brutal. Truqué », a-t-il ajouté.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

18 janvier 2017 Les institutions de soins privées bruxelloises réunies au sein de GIBBIS

La Fédération des hôpitaux privés de Belgique (FHPB) et la Coordination bruxelloise d’institutions sociales et de santé (CBI) ont acté mercredi leur fusion sous leur nouveau nom: GIBBIS (Gezondheidinstellingen Brussel Bruxelles Institutions de Santé). lire plus

Belga

18 janvier 2017 Le fils du Grand-Duc de Luxembourg, le prince Louis, divorce

Le prince Louis et la princesse Tessy de Luxembourg ont décidé de divorcer, annonce mercredi le palais grand-ducal de Luxembourg dans un communiqué. Le prince Louis est le troisième fils du Grand-Duc Henri et de la Grande-Duchesse Maria Teresa. « Dans ces circonstances dou lire plus

Belga

18 janvier 2017 Publifin – Le holding porte plainte pour calomnie contre Gemenne

Le holding financier public liégeois Publifin, au cœur d’un scandale pour la manière dont certains élus locaux y ont été rémunérés dans des organes consultatifs, a confirmé mercredi qu’il portait plainte pour calomnie contre Fran lire plus

Belga

18 janvier 2017 Le président mauritanien en route pour Banjul "pour une solution de la crise en Gambie"

Le chef de l’Etat mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, était en route mercredi pour Banjul, selon une source officielle mauritanienne, pour tenter d’obtenir « une solution de la crise en Gambie » où le président sortant Yahya Jammeh conteste sa défaite électorale et lire plus

Belga

18 janvier 2017 WikiLeaks – Assange prêt à se rendre aux USA, si ses droits sont garantis

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange se dit prêt à se rendre aux Etats-Unis, où il fait face à de lourdes accusations, à condition que ses droits soient garantis, a annoncé mercredi le site internet. M. « Assange est prêt à venir aux Etats-Uni lire plus

Belga

18 janvier 2017 Turquie: le renforcement d'Erdogan, "grave menace" pour la démocratie, selon HRW

La réforme constitutionnelle qui vise à étendre les pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan saperait tout contre-pouvoir et menacerait les droits de l’Homme en Turquie si elle était adoptée, a déclaré mercredi Human Rights Watch (HRW). Le te lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/