facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Procès Bernard Wesphael – Des experts ont été désignés après la rédaction de l'acte d'accusation

Un nouveau bras de fer a opposé mardi midi Alain Lescrenier, l’avocat général, à Me Mayence, l’avocat de la défense, lors du sixième jour du procès de Bernard Wesphael devant la cour d’assises du Hainaut. Me Mayence regrette que seule l’expertise du psychiatre désigné par le juge d’instruction figure dans l’acte d’accusation rédigé par l’avocat général. La défense regrette également que cet acte d’accusation fut distribué à la presse, une semaine avant le procès. Pour la défense, « il est clair et net que la méthode utilisée par l’expert Hellebuyck (désigné par l’instruction) est inadéquate ». Me Mayence a d’ailleurs remercié le président de la cour d’assises d’avoir désigné un collège d’experts, en plus de la contre-expertise demandée par l’accusé. « Vu que cela engendre des frais, on se limite souvent à un seul rapport d’expertise. Ici, nous avons la chance d’avoir plusieurs avis », dit-il en insinuant que si les juges ne devaient se baser que sur les rapports d’expertise demandés par l’instruction, son client n’aurait aucune chance de s’en sortir.
Pour rappel, les expertises médico-légales présentées jeudi dernier à la cour, n’arrivaient pas aux mêmes conclusions sur la mort de Véronique Pirotton. Pour les experts désignés par le juge, il s’agissait d’une mort violente avec l’intervention d’un tiers alors que pour les conseillers techniques de la défense, il s’agissait d’une intoxication alcoolo-médicamenteuse.
L’avocat général a répondu à Me Mayence qu’il avait rédigé son acte d’accusation en fonction de la date du procès, prévue initialement en février 2016. « Mon acte d’accusation devait être rédigé avant ces contre-expertises, qui ont eu lieu en 2015 et 2016. C’est la raison pour laquelle aucun de ces éléments n’entrent dans ce dossier car l’instruction a été clôturée le 15 mai 2015 ».
Me Mayence regrette amèrement que l’expertise du docteur Hellebuyck s’est retrouvée dans la presse, il y a une semaine, après la distribution de l’acte d’accusation aux journalistes, lors d’une réunion préliminaire organisée par le parquet général. « On y traite mon client de tous les noms », estime l’avocat.
Me Mayence a donc rédigé un acte de défense qui a répondu à chaque argument de l’accusation. Accusé d’avoir tué Véronique Pirotton dans la chambre 602 de l’hôtel Mondo à Ostende, Bernard Wesphael conteste l’accusation, arguant que son épouse a mis fin à ses jours.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

22 février 2017 Netanyahu arrivé en Australie pour une visite officielle de 4 jours

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu est arrivé mercredi à Sydney, en Australie, pour une visite de quatre jours durant laquelle il va discuter avec son homologue local Malcolm Turnbull. L’évènement est historique, Netanyahu étant le premier Prem lire plus

Belga

22 février 2017 Colombie: le désarmement des Farc débutera le 1er mars

Le désarmement des Farc en Colombie débutera le 1er mars, a indiqué mardi le gouvernement qui a signé en novembre un accord de paix avec la plus importante guérilla du pays, pour mettre fin à plus de 52 ans de conflit armé. « Nous commencerons la remis lire plus

Belga

22 février 2017 Italie: accord entre le gouvernement et les chauffeurs de taxis, qui suspendent leur grève

Les chauffeurs de taxi italiens, en grève depuis six jours pour protester contre la concurrence jugée déloyale des systèmes de voitures avec chauffeur (VTC), comme Uber, sont parvenus mardi soir à un accord avec le gouvernement, a annoncé celui-ci. Les chauf lire plus

Belga

22 février 2017 Crise des migrants – François Hollande appelle Londres à prendre ses responsabilités quant aux mineurs migrants

Le président français François Hollande a appelé mardi le Royaume-Uni à « prendre ses responsabilités » en accueillant les mineurs migrants isolés actuellement en France mais qui ont de la famille outre-Manche. « La France prend sa part de l’effort europ lire plus

Belga

22 février 2017 Les discours clivants et de déshumanisation font reculer les droits humains

« L’utilisation cynique des discours rejetant la faute sur les ‘autres’ et distillant la peur et la haine a atteint des niveaux inégalés depuis les années 30 » l’an dernier, dénonce mercredi Amnesty International dans son rapport annuel. Les « politiques de diabolisation » me lire plus

Belga

22 février 2017 La Belgique inquiète de plus en plus Amnesty International

Depuis quelques années, la Belgique est devenue un point d’attention problématique pour l’organisation internationale de défense des droits humains Amnesty International, a déclaré le président de l’aile francophone belge, Philippe Hensmans, lors de la pr lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/