Présidentielle américaine: où est passée Melania Trump ?

A ce stade de la campagne présidentielle américaine, les épouses des candidats sont habituellement omniprésentes, tout sourire. Mais n’y cherchez pas Melania, l’épouse de Donald Trump: depuis deux mois, elle a presque disparu. La dernière grande apparition de cette ancienne mannequin de 46 ans, d’origine slovène, date de la convention républicaine, mi-juillet à Cleveland. Elégante, discrète, souriante, elle devait y humaniser son impulsif de mari, de 24 ans son aîné.

Mais son discours, dont plusieurs paragraphes avaient été plagiés d’une intervention de Michelle Obama en 2008, a tourné au fiasco. La « plume » du discours a plaidé coupable, et Melania Trump s’est évaporée de la scène politique, où elle était déjà peu présente.

On l’a revue brièvement la semaine dernière à New York, lors d’une intervention de Donald Trump sur la sécurité nationale, assise dans l’assistance. Elle a aussi accompagné samedi le candidat républicain aux obsèques de Phyllis Schlafly, célèbre conservatrice américaine.

A ceux qui se posent la question de ce qu’elle devient, et qui ont fait fleurir sur Twitter le hashtag #WhereisMelania (« où est Melania »), elle a répondu sur le réseau social, à la veille du 11 septembre: « Je profite de la vie et de ma famille et j’aime notre pays ».

Avant la convention républicaine, elle avait donné plusieurs interviews, défendant son mari « à 100% » sur tous les sujets, avec son solide accent slovène. A l’époque, elle affirmait déjà préférer se consacrer à l’éducation de leur fils Barron, 10 ans, dans les ors de leur triplex aux allures de mini-Versailles, en haut de la Tour Trump sur la 5e avenue à New York.

Partager l'article

15 septembre 2016 - 08h10