Portugal: l'état de santé de Mario Soares s'est "brusquement aggravé"

L’état de santé de l’ancien président socialiste portugais Mario Soares, 92 ans, hospitalisé il y a une dizaine de jours à Lisbonne, « s’est brusquement aggravé » samedi en fin de matinée, a indiqué le porte-parole de l’hôpital de la Croix-Rouge. « Son état est critique », a précisé José Barata, ajoutant que l’ex-chef d’Etat avait été à nouveau transféré à l’unité de soins intensifs d’où il était sorti vendredi après une amélioration de sa situation clinique.

Mario Soares avait été hospitalisé le 13 décembre en raison d' »une aggravation générale de son état de santé » et pris en charge par l’unité de soins intensifs de cet établissement, qui n’a pas dévoilé les raisons médicales précises de son malaise. Selon ses proches, il ne s’est jamais entièrement remis d’une encéphalite dont il avait été atteint en janvier 2013 et sa santé s’était encore dégradée après le décès de son épouse en juillet 2015.

Souvent décrit comme le père de la démocratie portugaise, Mario Soares a contribué de façon décisive à la construction de la démocratie et à l’intégration européenne de son pays. Sur le devant de la scène publique portugaise pendant une quarantaine d’années, M. Soares a été fondateur du Parti socialiste, ministre des Affaires étrangères, deux fois chef de gouvernement, président de la République de 1986 à 1996, et député européen.

Partager l'article

24 décembre 2016 - 16h30