facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Philippines: une adversaire de Duterte écartée d'une commission d'enquête sensible

La sénatrice philippine Leila de Lima, principale critique de la sanglante politique ultrasécuritaire de Rodrigo Duterte, a été écartée de la commission enquêtant sur les ravages de la « guerre contre le crime » du président. M. Duterte a été élu en mai en promettant de mettre un terme en quelques mois au trafic de drogue, quitte à faire tuer des milliers de « criminels ». Cette « guerre contre le crime » s’est traduite depuis son investiture fin juin par la mort de plus de 3.000 personnes, pour l’écrasante majorité des victimes tuées par des civils, non par les forces de l’ordre.
Ancienne ministre de la Justice et ancienne présidente de la Commission philippine des droits de l’Homme, Mme de Lima est à l’origine d’une commission d’enquête sénatoriale sur les dérives de la politique du président Duterte.
Lundi, le Sénat, contrôlé par des partisans du chef de l’Etat, lui a retiré la présidence de la commission d’enquête, affirmant que ces investigations nuisaient à l’image de l’archipel. Elle a d’emblée accusé M. Duterte d’être derrière cette décision.
« Je sais que je continuerai d’être crucifiée car c’est ce que le président souhaite (…) depuis que j’ai lancé l’enquête sur ses meurtres extrajudiciaires », a dit la sénatrice à la chaîne ABS-CBN.
« Je ne sais pas ce qui va se passer désormais, ce que sera la crédibilité de l’enquête sur ces meurtres extrajudiciaires », a-t-elle poursuivi, assurant que les autres sénateurs tâcheraient d’étouffer la culpabilité du président.
La commission d’enquête a accouché jeudi d’un témoignage explosif, celui d’un homme se présentant comme un tueur repenti, qui a directement accusé M. Duterte du meurtre d’un enquêteur du ministère de la justice dans les années 1990.
Edgar Matobato, 57 ans, a affirmé avoir appartenu à un « escadron de la mort » qui a pris ses ordres pendant des années auprès de M. Duterte quand il était maire de Davao. Il a affirmé que cette sinistre équipe avait tué plus un millier de personnes en 25 ans, dont de nombreux ennemis de l’actuel président. Le gouvernement philippin a accusé ce témoin de mentir.
Lundi soir, M. Duterte a affirmé que les enquêtes ne le détourneraient pas de sa politique controversée. « Il peut y avoir un millier d’enquêtes, Ban Ki-Moon peut venir, j’en ai rien à foutre », a lancé lors d’un discours à Davao l’avocat connu pour sa vulgarité.
« Je ne m’arrêterai pas avant que le dernier dealer ait été exterminé », a-t-il poursuivi.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 juillet 2017 Chine: la chute d'une grue fait 7 morts et 2 blessés

La chute d’une grue dans la ville de Guangzhou (sud de la Chine) a fait sept morts et deux blessés, annoncent dimanche les médias officiels. L’accident s’est produit vers 18h30 locales samedi (12h30 heure belge) sur un chantier du district de Haizhu, a précisé l’agence de lire plus

Belga

23 juillet 2017 Météo – Un dimanche sous le vent et les averses

Le ciel belge sera changeant ce dimanche, avec des averses qui devraient d’abord toucher l’ouest du pays avant de se déplacer vers le reste du territoire. Le temps se fera alors davantage sec sur le nord-ouest. La journée sera balayée par un vent modéré à as lire plus

Belga

23 juillet 2017 Crise au Venezuela – Un membre de la Cour suprême parallèle arrêté, appel à une "grève civique" de 48h

Un des 33 magistrats « nommés » vendredi par l’opposition vénézuélienne au président Nicolas Maduro, dans sa création d’une Cour suprême « parallèle », a été arrêté samedi, a annoncé le Parlement, où l’opposi lire plus

Belga

23 juillet 2017 Des menaces visant le personnel de l'hôpital londonien où est maintenu en vie Charlie Gard

Le personnel du Great Ormond Street Hospital de Londres, où est maintenu en vie Charlie Gard, un bébé très gravement malade au centre d’un combat judiciaire mené par ses parents depuis des mois, est l’objet de harcèlement et de menaces, qui vont jusqu’ lire plus

Belga

23 juillet 2017 Les princes William et Harry ont eu une "brève" conversation avec Diana le jour de sa mort

Les princes britanniques William et Harry ont révélé avoir parlé brièvement à leur mère Diana le jour de sa mort, le 31 août 1997, avouant que cette « courte » conversation pesait encore « beaucoup » sur leurs esprits, vingt ans plus tard. « C’ lire plus

Belga

23 juillet 2017 Crise au Venezuela – Un violoniste emblématique de l'opposition à Maduro blessé dans des heurts avec l'armée

Un jeune violoniste vénézuélien, personnage emblématique des manifestations contre le président Nicolas Maduro, a été blessé au visage lors de troubles survenus samedi à Caracas lorsqu’un rassemblement a été dispersé lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/