facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Pays-Bas: un centre médical enquête après une possible confusion sur les donneurs de sperme

Un centre médical universitaire néerlandais a ouvert une enquête après avoir découvert que 26 femmes pourraient avoir été inséminées avec le sperme d’un autre homme que leur conjoint dans le cadre de fécondations in vitro (FIV), a-t-il annoncé mardi. « Durant la période entre mi-avril 2015 et mi-novembre 2016, une faute de procédure a été commise dans le laboratoire de FIV », a indiqué l’UCM Utrecht, situé au centre des Pays-Bas. « Il est possible que les spermatozoïdes d’un autre couple suivant le traitement se soient retrouvés près de la fécondation d’ovules de 26 couples », a ajouté le centre médical. « Il existe une chance que les ovules aient été fécondés par les spermatozoïdes d’un autre homme que le père désiré. »

Si les chances de voir une telle situation se produire sont faibles, elles ne peuvent toutefois « pas être exclues ». La moitié des femmes concernées ont depuis lors accouché ou sont enceintes. Certains embryons ont été congelés à l’issue de cette procédure et sont encore disponibles pour plusieurs des 26 couples. Le centre médical a immédiatement lancé une enquête pour trouver les raisons possibles de cette faute de procédure et est entré en contact avec les parents ou futurs parents concernés, a-t-il précisé. « L’UMC Utrecht cherche à savoir comment limiter autant que possible les conséquences pour les couples et le laboratoire », a-t-il souligné.

Lors de la fécondation in vitro, la femme reçoit un traitement hormonal pour stimuler la production d’ovocytes qui sont prélevés sous anesthésie locale et fécondés par le sperme dans une éprouvette. Un des embryons ainsi obtenus est réimplanté dans l’utérus de la femme. Le taux de succès est de l’ordre de 15% à 25%. Les embryons surnuméraires peuvent de leur côté être congelés en vue d’une utilisation ultérieure. En 2012, une mère a porté plainte pour négligence contre une clinique à Singapour après que le sperme de son mari a été interverti avec celui d’un inconnu. La femme d’origine chinoise avait eu des soupçons car son enfant, né en 2010, avait une couleur de cheveux et de peau très différente de celle de son père, avait rapporté la presse à l’époque.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

19 août 2017 La ferme d'Hougoumont à l'heure écossaise ces 19 et 20 août

La ferme d’Hougoumont, à Braine-l’Alleud, accueille ce week-end la deuxième édition des Scottish Days. Cette ferme qui constitue un haut lieu de la bataille de Waterloo servait déjà de cadre aux Scottish Days 2016, attirant 6.000 personnes pour cette premièr lire plus

Belga

19 août 2017 Un juge américain refuse de clore les poursuites contre Polanski pour agression sexuelle

Un juge de Los Angeles a refusé, dans une décision publiée vendredi, de clore les poursuites pour agression sexuelle sur mineure contre le réalisateur franco-polonais Roman Polanski, comme le demandaient l’accusé et sa victime. « L’accusé dans cette affaire e lire plus

Belga

19 août 2017 Une tornade endommage le toit de trois maisons dans le Limbourg

Une tornade a fait de graves dégâts matériels à Gingelom dans la province du Limbourg vendredi. Les toits de trois habitations ont été endommagés et quatre véhicules ont été très abîmés également. Ces ven lire plus

Belga

19 août 2017 Bannon veut continuer à se battre "pour Trump" et retrouve aussitôt le site Breitbart News

Steve Bannon, l’ancien conseiller de Donald Trump qui a quitté la Maison Blanche vendredi, a affirmé qu’il continuerait à se battre pour le président américain. Il a aussitôt retrouvé des fonctions de direction au sein de Breitbart News, site d’informa lire plus

Belga

19 août 2017 Fitch relève la note de la Grèce et s'attend à un allègement de la dette en 2018

L’agence de notation Fitch a relevé vendredi la note de la Grèce de « CCC » à « B-« , tout en indiquant s’attendre à des mesures d’allègement de la dette grecque par ses partenaires européens en 2018. La perspective attribuée à la note est positive lire plus

Belga

19 août 2017 Oeufs contaminés au fipronil – Le gouvernement néerlandais ne veut plus formuler de reproches à l'égard de la Belgique

Le gouvernement néerlandais ne veut plus formuler de reproches à l’égard des services belges dans le scandale des oeufs contaminés à l’insecticide fipronil. Le secrétaire d’Etat aux Affaires économiques Martijn van Dam ne veut plus insister sur l’assu lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/