Obama appelle les militaires à une transition Trump en douceur

Le président des Etats-Unis Barack Obama a réuni mercredi, pour la dernière fois, les plus hauts responsables militaires du pays, les appelant à une transition en douceur avec son successeur Donald Trump, et louant leur professionnalisme. « Nous devons faire en sorte que, durant cette période de transition, la passation de relais se fasse sans heurts », a-t-il déclaré avant le début de cette rencontre à la Maison Blanche.
Après huit années au pouvoir, Barack Obama quittera la Maison Blanche le 20 janvier et cèdera la place à Donald Trump.
La personnalité de ce dernier et son accession météoritique à la présidence sans aucune expérience politique, militaire ou diplomatique, ont suscité des interrogations sur la façon dont il exercerait le pouvoir à la tête de la première puissance mondiale.
« Mon optimisme sur l’avenir de l’Amérique est lié en partie au fait que nous avons une armée aussi extraordinaire », a souligné M. Obama.
Les forces armées, a-t-il poursuivi, « ne savent pas seulement comment combattre mais aussi comment porter haut les valeurs (…) de professionnalisme et d’intégrité, elles reconnaissent notre structure constitutionnelle et respectent strictement l’autorité civile », a-t-il ajouté.
Le président républicain comptera dans sa future équipe trois généraux à la retraite.
L’ancien directeur du renseignement militaire Michael Flynn deviendra conseiller à la sécurité nationale. L’ancien chef des armées au Moyen-Orient James Mattis, surnommé « l’enragé », dirigera la Défense, et John Kelly, ancien Marine qui dirigea le commandement de l’armée américaine chargé de l’Amérique latine, sera en charge de la Sécurité intérieure, notamment la protection des frontières.

Partager l'article

04 janvier 2017 - 22h45