"Nicolas Lombaerts n'était pas prêt pour jouer"

Les Diables Rouges ont poursuivi, en début de soirée à Bordeaux, leur préparation en vue de leur match d’ouverture de l’Euro, lundi soir contre l’Italie. Les 23 sélectionnés ont trottiné pendant un quart d’heure devant les médias avant de poursuivre à huis clos. Nicolas Lombaerts, 24e joueur et joker médical, n’était plus là. Il était rentré dans l’après-midi au pays. Lombaerts était blessé aux ischios depuis quelques semaines. Le 30 mai, le coach fédéral a décidé qu’il ne serait pas prêt pour l’Euro. Il pouvait accompagner le groupe en France en cas de blessure. Mais il n’y en a pas eu. Vendredi, Wilmots a tranché.

« J’ai appelé Nicolas ce matin et nous avons parlé » a expliqué Wilmots après l’entraînement. « Je repète encore une fois que les choses étaient très claires pour lui. Je me suis trompé hier en disant que j’avais décidé le 22 mai de ne pas le prendre. C’était le 30 mai. Ce jour-là, le staff médical m’a dit que Nicolas avait encore besoin de trois semaines pour être rétabli. Il n’était pas prêt pour les deux premiers et même le 3e match de groupe. Il s’est entraîné mais un entraînement sur une petite surface est différent d’un match. En plus, Nico était hier le joueur qui avait le moins de kilomètres au compteur à l’entraînement. Nous ne devons pas oublier qu’il n’a plus joué depuis le 24 avril. »

« Je comprends sa déception, et j’aurais certainement pu utiliser un défenseur central de son expérience, mais sa situation était très claire. Nous avons pris la décision fin mai en toute clarté. »

Lombaerts a réagi à son retour au pays au micro de Sporza. « Je trouve cela très dommage. Je pensais que je serais rétabli pour la phase de groupes, mais les médecins ont jugé que c’était impossible. D’un côté je peux comprendre la décision, d’autre part c’est très dommage pour moi. Je pars maintenant en vacances mais je vais bien sûr suivre les performances des Diables Rouges. Je reste disponible pour les Diables et j’espère que le coach pensera encore à moi à l’avenir », a confié le joueur de 31 ans.

Les Diables Rouges s’entraîneront encore demain à Bordeaux avant de s’envoler pour Lyon dimanche. Il y affrontent l’Italie lundi à 21h00 et la rencontre sera arbitrée par le meilleur referee anglais Mark Clattenburg.

Partager l'article

10 juin 2016 - 21h40