Musique: trente ans après, les Insus rebranchent Téléphone

Trente ans après la fin de Téléphone, trois membres de ce groupe phare du rock français des années 1980 rebranchent le courant sous le nom des Insus, avec une tournée géante qui démarre mercredi en France. Désormais sans leur bassiste historique Corinne Marienneau, écartée de cette « reformation » offialisée en septembre par un concert surprise sur une petite scène parisienne, Jean-Louis Aubert, Louis Bertignac et Richard Kolinka vont assurer plus de 50 concerts jusqu’en novembre.

Ils seront notamment l’une des têtes d’affiche dans de nombreux festivals d’été en France: Eurockéennes, Main Square, Vieilles Charrues, Francofolies… A l’instar du chanteur Michel Polnareff, qui démarre sa propre tournée du retour samedi, les Insus reprennent la route sans nouvelles chansons mais avec un grosse envie de faire revivre des tubes inoxydables comme « Un autre monde », « Ca c’est vraiment toi », « Cendrillon » et « New York avec toi ».

Actif entre 1976 et 1986, Téléphone a vendu au total quelque 6 millions d’albums. Depuis la fin de Téléphone, Jean-Louis Aubert (61 ans), souvent accompagné de Richard Kolinka (62 ans) à la batterie, et Louis Bertignac (62 ans) ont connu le succès en solo et avaient déjà ponctuellement rejoué les morceaux de Téléphone .

Partager l'article

27 avril 2016 - 11h35