Milan-Sanremo – Greg Van Avermaet se trouvait trop loin de Sagan dans le Poggio

Greg Van Avermaet (BMC) a terminé 21e de Milan-Sanremo, pas exactement la place qu’il espérait en arrivant en Italie.
« J’ai vu Sagan démarrer sur le Poggio, mais je me trouvais un peu trop loin », a expliqué Van Avermaet après la course. « C’est dommage, car j’avais la sensation que peut-être j’aurais pu l’accompagner. En fait, j’étais trop loin derrière lui dès le pied du Poggio. J’étais encore quatrième au sommet. A ce moment-là, les trois meilleurs était devant et tu sais qu’il sera difficile de les reprendre. »
Van Avermaet a sans doute perdu la course à l’entame du Poggio. « A l’approche du Poggio, je me suis trop laissé dépasser. Je n’avais qu’un seul équipier avec moi, c’est trop peu. Les autres passaient de tous les côtés, c’est pourquoi j’ai mal commencé le Poggio », a raconté le champion olympique. « En étant dans la roue de Sagan, je pense que j’aurais pu le suivre, les jambes étaient bonnes, mais tu n’achètes rien avec cela. Je dois garder le positif de cette course. Les sensations étaient bonnes, pas le résultat. Je suis déçu car je me sentais bien aujourd’hui et cela n’a abouti à rien. C’est dommage de les voir partir, rester devant, et ne pas être avec eux. Ils ont réussi un beau numéro. »

Partager l'article

18 mars 2017 - 20h20