Mexique: écarté du gouvernement à cause de Trump, il devient chef de la diplomatie

Luis Videgaray, qui avait démissionné du gouvernement mexicain après avoir organisé la visite polémique de Donald Trump dans le pays en août, a été nommé chef de la diplomatie, a annoncé mercredi le président mexicain Enrique Peña Nieto. Ce surprenant retour politique de l’un des plus proches conseillers de Peña Nieto intervient à quelques jours de la prestation de serment de Donald Trump comme président des Etats-Unis, le 20 janvier à Washington.
« A partir d’aujourd’hui, Luis Videgaray est ministre des Affaires étrangères », a déclaré lors d’un discours à la presse le chef de l’Etat. Il aura pour feuille de route « d’accélérer le contact et le dialogue avec les Etats-Unis ».
Pour l’historien et analyste politique José Antonio Crespo, le retour au gouvernement de M. Videgaray est lié aux rapports privilégiés qu’il entretient avec l’équipe Trump.
« Trump a confiance en lui. C’est mieux d’avoir quelqu’un qu’il connaît déjà plutôt qu’un inconnu. Mais même si Videgaray est la personne indiquée pour mener les négociations, cela ne garantit pas que les choses iront bien pour le Mexique », explique-t-il. La question est, selon lui, « à quel point Trump est-il prêt à assouplir sa position ? « .
M. Videgaray avait présenté sa démission le 7 septembre de son poste de ministre de l’Economie, une semaine après la visite au Mexique de Donald Trump, alors candidat républicain à la Maison Blanche, qui avait qualifié les Mexicains de « violeurs » durant sa campagne.
Le ministre « s’était impliqué dans l’accord avec l’équipe de campagne du candidat Trump », avait alors expliqué le président lors d’un entretien à Radio Formula diffusé en septembre. M. Peña Nieto avait également reconnu que la décision de recevoir Trump avait « peut-être » été précipitée.
Cette visite avait déclenché de vives critiques au Mexique, beaucoup reprochant à Peña Nieto de n’avoir pas condamné avec force les propos de campagne du magnat new-yorkais lors d’une conférence de presse commune.
Luis Videgaray, économiste de 48 ans formé au prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT), près de Boston aux Etats-Unis, remplacera Claudia Ruiz Massieu, qui, selon des sources diplomatiques, était opposée à la visite de Donald Trump en août.

Partager l'article

04 janvier 2017 - 22h05