facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Mexique: écarté du gouvernement à cause de Trump, il devient chef de la diplomatie

Luis Videgaray, qui avait démissionné du gouvernement mexicain après avoir organisé la visite polémique de Donald Trump dans le pays en août, a été nommé chef de la diplomatie, a annoncé mercredi le président mexicain Enrique Peña Nieto. Ce surprenant retour politique de l’un des plus proches conseillers de Peña Nieto intervient à quelques jours de la prestation de serment de Donald Trump comme président des Etats-Unis, le 20 janvier à Washington.
« A partir d’aujourd’hui, Luis Videgaray est ministre des Affaires étrangères », a déclaré lors d’un discours à la presse le chef de l’Etat. Il aura pour feuille de route « d’accélérer le contact et le dialogue avec les Etats-Unis ».
Pour l’historien et analyste politique José Antonio Crespo, le retour au gouvernement de M. Videgaray est lié aux rapports privilégiés qu’il entretient avec l’équipe Trump.
« Trump a confiance en lui. C’est mieux d’avoir quelqu’un qu’il connaît déjà plutôt qu’un inconnu. Mais même si Videgaray est la personne indiquée pour mener les négociations, cela ne garantit pas que les choses iront bien pour le Mexique », explique-t-il. La question est, selon lui, « à quel point Trump est-il prêt à assouplir sa position ? « .
M. Videgaray avait présenté sa démission le 7 septembre de son poste de ministre de l’Economie, une semaine après la visite au Mexique de Donald Trump, alors candidat républicain à la Maison Blanche, qui avait qualifié les Mexicains de « violeurs » durant sa campagne.
Le ministre « s’était impliqué dans l’accord avec l’équipe de campagne du candidat Trump », avait alors expliqué le président lors d’un entretien à Radio Formula diffusé en septembre. M. Peña Nieto avait également reconnu que la décision de recevoir Trump avait « peut-être » été précipitée.
Cette visite avait déclenché de vives critiques au Mexique, beaucoup reprochant à Peña Nieto de n’avoir pas condamné avec force les propos de campagne du magnat new-yorkais lors d’une conférence de presse commune.
Luis Videgaray, économiste de 48 ans formé au prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT), près de Boston aux Etats-Unis, remplacera Claudia Ruiz Massieu, qui, selon des sources diplomatiques, était opposée à la visite de Donald Trump en août.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

19 août 2017 Belfius impose la loi du silence à ses clients

Belfius a envoyé un courrier comminatoire à certains de ses clients dont le taux d’intérêt du crédit immobilier est passé en négatif, rapporte Het Laatste Nieuws samedi. Il s’agit des clients disposant d’un contrat à intérêt variabl lire plus

Belga

19 août 2017 Le Fédéral planche sur la vente d'une 2e tranche de BNP

Le gouvernement Michel envisage la vente d’une tranche supplémentaire des actions qu’il détient dans la banque française BNP Paribas, rapportent samedi Le Soir et De Tijd. Le gouvernement a en effet récemment donné son feu vert à la Société f lire plus

Belga

19 août 2017 Les agressions envers des agents de la SNCB repartent à la hausse

Pour la première fois depuis 2010, le nombre d’agression envers le personnel de la SNCB repart à la hausse, avec 238 agressions et durant le premier trimestre 2017, donnant lieu à 592 jours d’incapacité de travail, rapportent les titres Sudpresse et Het Nieuwsblad samedi. lire plus

Belga

19 août 2017 Magnette: "J'ai sous-estimé le sens de l'irresponsabilité politique de B. Lutgen"

« J’ai sous-estimé le sens de l’irresponsabilité politique de Benoît Lutgen (cdH) », affirme samedi l’ancien ministre-président wallon Paul Magnette (PS), dans un entretien accordé à L’Echo. « J’ai été surpris. Et ai sous-estimé le sens de l lire plus

Belga

19 août 2017 Un autre proche d'un leader du cartel Sinaloa arrêté aux Etats-Unis

Alvaro Lopez-Nunez, frère d’un haut responsable du cartel de drogue Sinaloa, Damaso Lopez-Nunez, a été arrêté aux Etats-Unis dans la ville de Nogales, à la frontière avec le Mexique, selon un communiqué du département américain de lire plus

Belga

19 août 2017 La ferme d'Hougoumont à l'heure écossaise ces 19 et 20 août

La ferme d’Hougoumont, à Braine-l’Alleud, accueille ce week-end la deuxième édition des Scottish Days. Cette ferme qui constitue un haut lieu de la bataille de Waterloo servait déjà de cadre aux Scottish Days 2016, attirant 6.000 personnes pour cette premièr lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/