Mauritanie: de 3 à 15 ans de prison ferme pour 13 anti-esclavagistes

Treize militants de l’ONG anti-esclavagiste mauritanienne IRA, accusés notamment d' »usage de la violence », ont été condamnés à des peines allant de trois à quinze ans de prison ferme, a annoncé jeudi la Cour criminelle de Nouakchott. Trois des 13 accusés ont écopé de 15 ans de prison ferme. Huit co-prévenus ont été condamnés à cinq ans de prison ferme, et deux co-accusés ont écopé de trois ans de prison ferme, selon le verdict rendu public par la Cour après environ huit heures de délibération.
Ils étaient accusés de « rébellion, usage de la violence, attaque contre les pouvoirs publics, attroupement armé et appartenance à une organisation non reconnue ».

Partager l'article

19 août 2016 - 02h50