facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Marianne Faithfull en novembre au Bataclan, un an après l'attentat

« Cela ne sert à rien d’avoir peur », estime Marianne Faithfull, qui fera partie des premiers artistes à chanter dans la salle parisienne du Bataclan à sa réouverture en novembre, un an après les pires attentats djihadistes jamais commis en France. A 69 ans, l’Anglaise à la voix éraillée et brumeuse, icône de la scène rock des années 60, se dit « honorée » d’avoir été sollicitée pour faire partie de ceux qui redonneront vie au Bataclan. La salle doit rouvrir à la mi-novembre avec deux concerts du Britannique Pete Doherty. Le 25 novembre, Marianne Faithfull y interprétera pour la première fois « They Come at Night » (« Ils viennent la nuit »), une chanson qu’elle a écrite juste après l’attentat du 13 novembre 2015, qui a fait 90 morts lors du concert des Eagles of Death Metal.

Écrire ce texte, « c’est la seule chose que je pouvais faire » après cet événement, raconte la sexagénaire, qui vit entre Paris et l’Irlande. « J’étais absolument horrifiée ». « Je ne pensais pas du tout à chanter au Bataclan. On me l’a demandé et j’ai été très contente », poursuit l’artiste. Lors de son concert, elle « ne dira rien à propos de cette nuit-là », qui a également vu 40 personnes tuées à des terrasses de bar, de restaurant et près d’un stade de foot.

Pour cette figure mythique du « Swinging London », se produire dans la salle du Bataclan « qu’elle adore » – où elle a déjà chanté – sera aussi une manière de rendre hommage à tous ceux qui ont vécu le 13 novembre, « les victimes mais aussi ceux qui n’ont pas été tués » et ont été « complètement traumatisés ». « La musique peut panser les plaies, c’est pour cela que chanter au Bataclan est une bonne chose », dit-elle. L’interprète de « Broken English » reconnaît appréhender « un peu » cette date. Mais « cela ne sert à rien d’avoir peur », ajoute-t-elle.

Avant ce concert, la chanteuse, qui sort de deux années difficiles marquées par des fractures de la hanche et infection des os, a sorti vendredi un nouvel album live, « No Exit », dont le titre est emprunté à la traduction anglaise de « Huis clos » de Jean-Paul Sartre. Il a été enregistré pendant sa tournée européenne entamée fin 2014 pour marquer ses 50 ans de carrière. Tournée interrompue début 2015 pour une opération de la hanche.

Repérée en 1964 par le manager des Rolling Stones, Marianne Faithfull avait été propulsée à 17 ans grâce à la chanson « As Tears Go By », signée Richards/Jagger. Artiste aux multiples résurrections, à la vie très « sexe, drogue et rock’n’roll », marquée par les excès, les addictions et un cancer, elle assure « souffrir constamment » encore aujourd’hui et « être très abîmée ». Elle prépare un nouvel album pour l’an prochain, qui devrait s’appeler « Negative Capability ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

21 février 2017 1,4 million d'enfants risquent de mourir de la famine dans 4 pays

Près de 1,4 million d’enfants risquent de mourir de la famine cette année au Nigéria, en Somalie, au Soudan du sud et au Yémen, selon Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef). Au Yémen, où une guerre civile fait rage depuis près de deux ans, lire plus

Belga

21 février 2017 Assassinat de Kim: des gardes armés à la morgue, le fils annoncé

Des hommes armés gardaient mardi l’hôpital de Kuala Lumpur où se trouve le corps de Kim Jong-Nam, demi-frère en exil du leader nord-coréen Kim Jong-Un, alors que le fils de la victime assassinée serait venu réclamer la dépouille. Un convoi de qu lire plus

Belga

21 février 2017 Le nombre de dossiers ouverts par Unia en hausse "significative" en 2016

Les premiers chiffres du centre interfédéral pour l’égalité des chances, Unia, pour l’année 2016 sont marqués par une hausse généralisée de 20% du nombre de dossiers ouverts pour des faits présumés de discrimination, de dis lire plus

Belga

21 février 2017 Australie: Un avion transportant cinq passagers s'écrase à Melbourne, pas de survivant

Un avion s’est écrasé sur un centre commercial à Melbourne en Australie vers 09h00 du matin mardi (23h00 lundi HB). Les cinq passagers qui étaient à bord de l’appareil léger n’ont pas survécu. « Ils étaient cinq à bord et il semble que pe lire plus

Belga

21 février 2017 ATP Rio de Janeiro – Arthur De Greef bat Pablo Cuevas

Arthur De Greef (ATP 138) a battu l’Uruguayen Pablo Cuevas (ATP 30) au premier tour du tournoi de tennis ATP à Rio de Janeiro au Brésil, épreuve sur terre battue dotée de 1.461.560 dollars. Le Belge l’a emporté au bout de deux heures et 15 minutes de jeu, en trois lire plus

Belga

21 février 2017 ATP Delray Beach – Steve Darcis perd en double

Steve Darcis (ATP 57) a été perdant en double lundi lors du tournoi ATP de Delray Beach, épreuve sur surface dure dotée de 534.625 dollars, lundi, en Floride. Le joueur belge s’est incliné avec le Français Adrien Mannarino face à l’Allemand Tommy Haas lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/