facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Marianne Faithfull en novembre au Bataclan, un an après l'attentat

« Cela ne sert à rien d’avoir peur », estime Marianne Faithfull, qui fera partie des premiers artistes à chanter dans la salle parisienne du Bataclan à sa réouverture en novembre, un an après les pires attentats djihadistes jamais commis en France. A 69 ans, l’Anglaise à la voix éraillée et brumeuse, icône de la scène rock des années 60, se dit « honorée » d’avoir été sollicitée pour faire partie de ceux qui redonneront vie au Bataclan. La salle doit rouvrir à la mi-novembre avec deux concerts du Britannique Pete Doherty. Le 25 novembre, Marianne Faithfull y interprétera pour la première fois « They Come at Night » (« Ils viennent la nuit »), une chanson qu’elle a écrite juste après l’attentat du 13 novembre 2015, qui a fait 90 morts lors du concert des Eagles of Death Metal.

Écrire ce texte, « c’est la seule chose que je pouvais faire » après cet événement, raconte la sexagénaire, qui vit entre Paris et l’Irlande. « J’étais absolument horrifiée ». « Je ne pensais pas du tout à chanter au Bataclan. On me l’a demandé et j’ai été très contente », poursuit l’artiste. Lors de son concert, elle « ne dira rien à propos de cette nuit-là », qui a également vu 40 personnes tuées à des terrasses de bar, de restaurant et près d’un stade de foot.

Pour cette figure mythique du « Swinging London », se produire dans la salle du Bataclan « qu’elle adore » – où elle a déjà chanté – sera aussi une manière de rendre hommage à tous ceux qui ont vécu le 13 novembre, « les victimes mais aussi ceux qui n’ont pas été tués » et ont été « complètement traumatisés ». « La musique peut panser les plaies, c’est pour cela que chanter au Bataclan est une bonne chose », dit-elle. L’interprète de « Broken English » reconnaît appréhender « un peu » cette date. Mais « cela ne sert à rien d’avoir peur », ajoute-t-elle.

Avant ce concert, la chanteuse, qui sort de deux années difficiles marquées par des fractures de la hanche et infection des os, a sorti vendredi un nouvel album live, « No Exit », dont le titre est emprunté à la traduction anglaise de « Huis clos » de Jean-Paul Sartre. Il a été enregistré pendant sa tournée européenne entamée fin 2014 pour marquer ses 50 ans de carrière. Tournée interrompue début 2015 pour une opération de la hanche.

Repérée en 1964 par le manager des Rolling Stones, Marianne Faithfull avait été propulsée à 17 ans grâce à la chanson « As Tears Go By », signée Richards/Jagger. Artiste aux multiples résurrections, à la vie très « sexe, drogue et rock’n’roll », marquée par les excès, les addictions et un cancer, elle assure « souffrir constamment » encore aujourd’hui et « être très abîmée ». Elle prépare un nouvel album pour l’an prochain, qui devrait s’appeler « Negative Capability ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 mars 2017 La Ville de Liège n'acceptera plus de nouvelles manifestations

En conséquence du maintien du niveau d’alerte terroriste à 3 par l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (Ocam), la ville de Liège a inscrit une somme de 800.000 euros supplémentaires au budget 2017 de sa zone de police, a-t-on appris lundi. Cette augmentatio lire plus

Belga

28 mars 2017 Nikki Haley promet la fin du "dénigrement" d'Israël au sein des Nations Unies

La nouvelle ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU Nikki Haley a promis lundi devant la plus grande organisation américaine pro-israélienne que le « dénigrement » de l’Etat hébreu aux Nations unies était « terminé ». La représentante auprès de lire plus

Belga

28 mars 2017 USA: Uber remet ses voitures autonomes en circulation

Le service américain de réservation de voitures Uber va remettre ses voitures autonomes en circulation après leur retrait samedi, à la suite d’un accident impliquant un de ces véhicules en Arizona, a annoncé le groupe lundi. Les voitures sans chauffeur ont r lire plus

Belga

28 mars 2017 Publifin – Un débat a finalement eu lieu au conseil communal de Liège

Le débat tant réclamé par certains groupes de l’opposition au sein du conseil communal de Liège a finalement eu lieu lundi soir en séance publique, trois mois après l’éclatement du scandale Publifin impliquant des mandataires liégeois ayant per lire plus

Belga

28 mars 2017 L'armée américaine enquête sur les civils tués lors de bombardements à Mossoul

Le Pentagone a annoncé lundi étudier plus de 700 vidéos des frappes aériennes de la coalition dans l’ouest de Mossoul, en Irak, pour faire la lumière sur les informations faisant état d’un grand nombre de civils tués dans ces bombardements. Face aux p lire plus

Belga

28 mars 2017 USA: Washington irritée par les "villes sanctuaires"

Les villes et les Etats américains qui continueront de protéger leurs habitants sans-papiers se verront bientôt couper les subventions de la justice fédérale, a averti lundi le ministre Jeff Sessions. Le gouvernement central est particulièrement irrité lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/