Maria Sharapova a écrit un livre et commencé la boxe pendant sa suspension pour dopage

Maria Sharapova pourra faire son retour sur les courts en avril, après une suspension pour dopage. Sur le carreau depuis début 2016, la Russe a bien profité de son temps libre, a-t-elle raconté à la télévision russe mercredi soir.

Sharapova a joué son dernier match officiel il y a douze mois, à l’Open d’Australie, où elle avait été battue par Serena Williams. Durant ce tournoi, la Russe avait été testée positive au meldonium, raison pour laquelle la Fédération Internationale de Tennis (ITF) l’avait suspendue pour 24 mois. Début octobre, le Tribunal Arbitral du Sport avait ramené la suspension à 15 mois. Sharapova pourra ainsi faire son retour au tournoi de Stuttgart.
La quintuple gagnante en Grand Chelem utilise son temps libre pour faire des choses qu’elle n’avait pas le temps de faire en tant que joueuse professionnelle, a-t-elle expliqué. « J’ai eu douze mois pour penser, lire, etc. J’ai passé des vacances en Croatie. C’était vraiment bien. J’ai célébré le Nouvel An à Hawaï. J’ai enfin pu le fêter », a raconté la Russe, 29 ans. « J’ai été à Londres pour la première fois en tant que touriste. Je n’avais presque rien vu de la ville quand je disputais Wimbledon. » La joueuse a confié « avoir découvert que je suis très forte pour me reposer. »
Sharapova a également suivi des cours à la prestigieuse Business School de l’Université américaine de Harvard. En outre, elle s’est lancée dans un nouveau projet et s’est mis à pratiquer un autre sport. « J’ai aussi écrit un livre biographique qui sera publié en septembre d’abord en anglais, puis en russe. Je me suis essayée à la boxe puisque j’avais besoin de rester en forme. C’était super parce que je pouvais imaginer certaines personnes que je voulais frapper quand j’étais en train de boxer. »
Plus tôt dans la journée, elle avait expliqué qu’il était trop tôt pour envisager sa participation aux Jeux Olympiques 2020. « J’aimerais jouer à Tokyo si ma condition physique me le permet. C’était dur de regarder les autres concourir aux Jeux de Rio, où je ne pouvais pas jouer. Mais je ne sais pas encore comment mon corps va réagir à mon retour et ce qui m’arrivera. Je me concentre sur mon retour. »
Son retour sur le circuit est prévu le 26 avril lors du tournoi sur terre battue de Stuttgart.

Partager l'article

02 février 2017 - 09h40