facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

M. De Backer a promis de ne pas disperser les agents de l'inspection sociale

« Monsieur De Backer s’est engagé à ce que nous restions ensemble », a indiqué lundi midi Pol Neuville, directeur de l’inspection sociale en région bruxelloise, à l’issue d’une rencontre avec le secrétaire d’Etat à la Lutte contre la fraude sociale. Parallèlement à cette rencontre, une centaine d’agents de l’inspection sociale ont manifesté contre le démantèlement de leur service devant la Tour des Finances à Bruxelles. Pendant cette action de protestation, M. De Backer (Open VLD) a accepté de rencontrer une délégation du personnel. Selon Pol Neuville, qui en faisait partie, le secrétaire d’Etat s’est engagé à ne pas séparer les agents de l’inspection sociale dans différents services, ce qui était l’une de leurs revendications.

Pour le reste, il a « entendu » les arguments du personnel pour que l’inspection sociale garde la totalité de ses compétences. « Nous avons aussi insisté sur notre besoin d’indépendance et sur l’importance de nos liens avec les auditeurs du travail et les juges d’instruction », a poursuivi M. Neuville. « Nous espérons une décision du secrétaire d’Etat à la fin de cette semaine. En attendant, nous allons continuer à travailler loyalement et montrer que nous sommes un service à la pointe dans la lutte contre la fraude sociale », a-t-il conclu.

Philippe De Backer a annoncé il y a une dizaine de jours son intention de disperser les agents de la DG Inspection sociale du SPF Sécurité sociale dans d’autres services d’inspection, comme le contrôle des lois sociales, l’Onem, l’ONSS, l’Inami et l’Inasti.

S’ils ne n’opposent pas à une rationalisation du paysage institutionnel de l’inspection, les agents de l’inspection sociale craignent l’impact d’une telle réforme sur leur expertise, en particulier dans la lutte contre les phénomènes de fraude lourde: fraude sociale à grande échelle, travail illégal et exploitation économique, occupation transfrontalière et dumping social. Ils dénoncent aussi une remise en cause de leur indépendance.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

5 décembre 2016 Référendum en Italie – Les marchés plient en Asie mais sans s'affoler après le non italien

L’euro est tombé au plus bas depuis 20 mois après la victoire massive du non au référendum italien suivie de la démission de Matteo Renzi, et les marchés boursiers fléchissaient lundi en Asie, sur fond d’inquiétudes pour la troisième lire plus

Belga

5 décembre 2016 Référendum en Italie – Le Mouvement 5 Etoiles appelle à des élections immédiates

L’Italie devrait « immédiatement » se rendre aux urnes après la démission du chef de gouvernement Matteo Renzi lundi, estime le principal parti d’opposition italien, eurosceptique, le Mouvement 5 Etoiles (M5S) « Nous avons besoin d’élections immédiatement », a d lire plus

Belga

5 décembre 2016 Conflit en Syrie – Syrie: vote lundi à l'ONU sur une résolution demandant une trêve à Alep

Le Conseil de sécurité de l’ONU doit voter lundi après-midi à New York sur une résolution demandant une trêve d’au moins sept jours à Alep et un accès humanitaire aux habitants d’Alep-est pris au piège des combats, ont indiqué dima lire plus

Belga

5 décembre 2016 Au moins 20.000 personnes manifestent au Brésil contre la corruption

Au moins 20.000 personnes ont manifesté dans plusieurs villes du Brésil dimanche contre la corruption et pour soutenir l’enquête autour du scandale politique Petrobras. A Rio de Janeiro, un manifestant brandissait une pancarte avec l’inscription « opération Lava Jato (lavag lire plus

Belga

5 décembre 2016 Nouvelle-Zélande: le Premier ministre John Key annonce sa démission

Le Premier ministre néo-zélandais John Key a annoncé sa démission lundi, une annonce jugée suprise par les observateurs. Le leader du Parti national Party a annoncé sa démission lors d’une conférence de presse vers midi après avoir infor lire plus

Belga

5 décembre 2016 Référendum en Italie – L'euro au plus bas depuis mars 2015 face au dollar après la victoire du non

L’euro fléchissait lundi face au dollar, tombant au plus bas depuis 20 mois dans les premiers échanges asiatiques après la victoire du non au référendum italien, un camouflet pour le chef du gouvernement Matteo Renzi qui a annoncé dans la foulée sa d lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/