L'Union belge enquête sur les paris de joueurs

Le parquet de l’Union belge de football (URBSFA) a ouvert plusieurs enquêtes après qu’on a appris que plusieurs joueurs ont parié sur des matches de leurs propres équipes, a indiqué la fédération lundi. « A l’occasion des articles de presse précisant que certains footballeurs auraient parié sur leurs propres matches, le Parquet fédéral a ouvert différentes enquêtes le 29 septembre pour vérifier si certains joueurs ont enfreint l’article 1404 du règlement fédéral », selon l’Union belge.

L’article 1404 stipule qu’il est « strictement interdit aux joueurs, entraîneurs et dirigeants de club, à peine de sanctions pouvant aller jusqu’à la radiation infligées par les instances fédérales compétentes, de participer, dans un but de s’enrichir, à des paris sur les matches des clubs de leur division ou sur d’autres matches où leur club a un intérêt ».

Dans l’attente des résultats de la commission d’enquête, le parquet fédéral ne souhaite pas communiquer sur ce dossier. « Nous suivons toutes les pistes de la procédure, nous auditionnons les joueurs et voyons si nous engageons une procédure disciplinaire », a déclaré le procureur fédéral Marc Rubens lundi soir à Belga.

Le parquet n’a pas cité de noms de joueurs, mais ceux d’Olivier Deschacht (Anderlecht), Knowledge Musona (Oostende), Laurent Henkinet (Waasland-Beveren) et Tuur Dierckx (Antwerp) ont été cités dans la presse. Laurent Henkinet a depuis été licencié par Waasland-Beveren.

Par ailleurs, le parquet indiquera « dans les jours qui viennent » s’il ouvre une enquête sur Jimmy Houtput, l’ancien président de OHL (D1B). Celui-ci a démissionné vendredi dernier après avoir été impliqué dans le scandale de corruption dans le football anglais révélé par la presse. Selon le quotidien britannique The Telegraph, Houtput a proposé à des journalistes enquêtant sous de fausses identité.

Partager l'article

03 octobre 2016 - 21h05