facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

L'Iran a joué un rôle dans les attaques de navires américains au Yémen

Un général américain a accusé mercredi l’Iran d’avoir joué un rôle dans de récentes attaques attribuées à des rebelles Houthis contre des navires américains au large du Yémen. Ces rebelles, soutenus par l’Iran, sont soupçonnés d’avoir tiré des missiles contre des navires américains au moins à deux reprises début octobre.
Les Etats-Unis ont répondu en tirant à leur tour le 13 octobre cinq missiles de croisière Tomahawk sur trois stations radar des Houthis.
« L’Iran a joué un rôle dans certaines (de ces attaques), il est lié aux Houtis donc je soupçonne (l’Iran) d’avoir joué un rôle là-dedans », a déclaré le général Joseph Votel à Washington devant un centre de réflexion.
Le général Votel est à la tête du Central Command de l’armée américaine, qui supervise toutes les opérations des Etats-Unis au Moyen-Orient.
Les missiles anti-navire des Houthis s’étaient abîmés en mer avant d’atteindre leur cible. Le Pentagone a décrit deux attaques contre le destroyer USS Mason et d’autres embarcations américaines, et il étudie la possibilité d’une troisième attaque qui se serait produite samedi.
Nous « essayons de (…) comprendre tout cela le mieux possible, afin de décrire ce qui s’est passé et de comprendre comment ces attaques ont eu lieu », a ajouté le général au Center for American Progress, relevant que les Américains cherchent aussi à déterminer comment ces attaques ont été décidées « afin de pouvoir prendre des mesures ».
Le Pentagone n’a jamais précisé quel type de missiles les Houthis avaient utilisé, mais le général Votel a noté que « certaines des technologies que nous avons vues sont (…) liées à » l’Iran, même si les Iraniens « ne sont pas les seuls » à pouvoir amener des missiles dans cette région.
La guerre civile au Yémen a fait au moins 6.800 morts, 35.000 blessés et a entraîné le déplacement d’au moins 3 millions de personnes depuis l’intervention en mars 2015 d’une coalition militaire conduite par l’Arabie saoudite.
Les Etats-Unis soutiennent cette coalition qui bombarde les Houthis et défend le gouvernement yéménite.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 mars 2017 Conflit en Syrie – Reprise des négociations de paix sur la Syrie à Genève

Les difficiles négociations de paix intersyriennes reprennent jeudi à Genève sous l’égide de l’ONU, avec des représentants du gouvernement syrien et de l’opposition incapables de trouver une solution à un conflit qui dure depuis six ans. En l’absence de l’en lire plus

Belga

23 mars 2017 Challenger de Guadalajara – Coppejans passe au deuxième tour au Mexique

Kimmer Coppejans (ATP 202) s’est qualifié mercredi pour le deuxième tour du tournoi de tennis Challenger sur surface dure de Guadalajara, au Mexique, une épreuve dotée de 50.000 dollars de prize-money. Le Belge de 23 ans s’est défait, en un match plié en tro lire plus

Belga

23 mars 2017 Agression à Westminster – "Notre ville reste l'une des plus sûres au monde", rassure le maire de Londres

Le maire de Londres, le travailliste Sadiq Khan, a transmis mercredi soir sur Twitter un message se voulant rassurant, à l’intention de la population de Londres touchée dans l’après-midi par une attaque qui a fait 4 morts, en plus de l’assaillant présumé, et enviro lire plus

Belga

23 mars 2017 Un vaccin efficace dans la lutte contre les diarrhées infantiles mortelles par rotavirus

Un nouveau vaccin bon marché et qui ne requiert pas de réfrigération s’est avéré efficace à plus de 66% contre les rotavirus à l’origine des gastro-entérites aiguës, qui sont responsables de 37% des décès de jeunes enfants da lire plus

Belga

23 mars 2017 La Corée du Nord pourrait avoir volé la banque centrale du Bangladesh par piratage

La Corée du Nord pourrait être, selon des enquêteurs américains, à l’origine du vol de 81 millions de dollars sur un compte que la banque centrale du Bangladesh détenait auprès de la Réserve fédérale de New York, affirme mercredi le lire plus

Belga

23 mars 2017 Viande avariée du Brésil – Viande avariée: le Brésil demande la fin des "restrictions arbitraires"

Secoué par un scandale de viande avariée, le Brésil a demandé mercredi aux pays de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) de ne pas appliquer des « restrictions arbitraires » à l’importation, alors que le pays est en train de perdre certains de ses principaux marc lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/